dimanche, septembre 26, 2021
AccueilPrésidentielle 2021Un nouveau meeting d'ouverture de campagne annulé à Ouesso

Un nouveau meeting d’ouverture de campagne annulé à Ouesso

-

La ville de Ouesso n’a jusqu’ici pas souri aux candidats à l’élection présidentielle qui avaient manifesté le désir d’y lancer leur campagne. En témoigne le nouveau meeting d’ouverture annulé dans le chef-lieu du département de la Sangha ce 7 mars 2021.

Après le meeting d’ouverture de Guy Brice Parfait Kolelas ajourné suite à l’annulation de l’escale de Ouesso par la compagnie aérienne contractée pour le transport du candidat, c’est au tour de Mathias Dzon d’être confronté au report de son premier meeting dans la même ville de Ouesso.

Lire aussi : Meeting d’ouverture de Parfait Kolelas ajourné suite à l’annulation d’un vol

Cette fois, ce sont des raisons administratives qui ont stoppé les ardeurs du candidat de l’Union patriotique pour le renouveau national (UPRN). La municipalité de Ouesso lui aurait interdit la tenue de son meeting pour des raisons administratives qui restent à éclaircir.

La version défendue par le candidat Mathias Dzon est que les autorités, informées de son meeting auraient exigé que le candidat s’acquitte de frais pour la tenue de celui-ci. « J’ai été surpris d’apprendre qu’à Ouesso pour tenir un meeting il faut payer une autorisation à la municipalité de 80 000 francs [CFA, ndlr] ce qui est illégal. », s’indigne-t-il.

Dans une vidéo diffusée quelques heures après l’incident, il affirme que bien qu’ayant « débloqué » le montant demandé, la municipalité de Ouesso aurait maintenu son refus. « Le maire a dit que le meeting ne doit pas avoir lieu parce qu’il n’a pas eu le temps de faire les formalités. », indique le candidat.

La loi du 24 novembre 2001 portant loi électorale en son article 29 dispose que « Les réunions électorales doivent être déclarées au chef de la circonscription administrative où se déroule l’élection, au moins vingt quatre heures à l’avance. » La direction de campagne locale du candidat Mathias Dzon a t-elle en effet notifié la tenue du meeting dans les délais requis par la loi ? Si oui comment justifier ce refus ?

Mathias Dzon dit espérer qu’il ne s’agit que d’un « incident » qu’il ne subira pas ailleurs. Comme la direction de campagne de Guy Brice Parfait Kolelas, Mathias Dzon pointe du doigt le parti au pouvoir qui selon lui tenterai d’entraver au bon déroulement de la campagne des partis de l’opposition.

Le candidat de l’UPRN a appelé la Commission nationale électorale et la Direction générale des affaires élections a se pencher sur ce dossier. La version de l’administration est également attendue afin de faire toute la lumière sur cet incident.

Pour l’heure, le meeting de l’opposant a été reporté à ce lundi 8 mars 2021 à 14 heures sur la Place rouge de Ouesso.

Articles Populaires