mercredi, septembre 22, 2021
AccueilPrésidentielle 2021Démarrage de l'opération de distribution de cartes d'électeurs ce mercredi 10 mars

Démarrage de l’opération de distribution de cartes d’électeurs ce mercredi 10 mars

-

Le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation Raymond Zéphirin a annoncé le démarrage de l’opération de distribution de cartes d’électeurs ce mercredi 10 mars sur l’ensemble du territoire national. 

2 545 578 d’électeurs sont attendus dans 5 778 bureaux de vote à travers la République le 17 et 21 mars prochains, selon la mise à jour du fichier électoral, pour élire un nouveau président. Un nouveau Chef de l’Etat qui conduira les destinées du pays au cours des cinq prochaines années. 

Lire aussi :  Congo – Brazzaville : plus de 2,5 millions d’électeurs attendus aux urnes

Après l’opération de révision extraordinaire des listes électorales du 7 janvier au 10 février derniers sur l’ensemble du territoire national, l’heure est désormais à la distribution de cartes d’électeurs.  

Raymond Zéphirin Mboulou ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a indiqué que l’opération de distribution de cartes d’électeurs sera lancée ce mercredi 10 mars dans les 12 départements du pays pour une durée au plus de trois à quatre jours.

Lire aussi : Révision extraordinaire des listes électorales à partir du 7 janvier prochain

Pour le vote général du 21 mars, les cartes d’électeurs seront directement distribuées à domicile. L’électeur, son conjoint, ou son enfant, pourront la retirer auprès du chef de bloc a-t-il précisé. 

Les maires d’arrondissements, les sous-préfets et les membres de sous-commissions locales d’organisation des élections ont été instruits à assurer la distribution des cartes d’électeurs par les chefs de blocs. 

Dans les zones rurales la distribution se fera par le chef du village et son secrétaire sous l’autorité et responsabilité d’un groupe itinérant d’agents commis à cette tâche par les autorités administratives et électorales locales. 

Toutes les cartes non distribuées, quel que soit le motif, seront retenues et mises à disposition dans les bureaux de vote où elles pourront être retirées le jour du scrutin, a indiqué le ministre. 

S’agissant de l’épineuse question du vote par anticipation des agents des forces de l’ordre, la distribution des cartes d’électeurs sera faite sous l’autorité et la responsabilité de différents commandants de la force publique, a laissé entendre Raymond Zéphirin Mboulou. 

Pour le mode de déroulement du vote des éléments de la force publique, le voile a été levé par les autorités en charge d’organisation des élections. 

« Il n’y aura jamais de bureaux de vote implantés dans les casernes, il n’en sera jamais ainsi, parce que la loi l’interdit. », martelait Henri Bouka, président de la Commission nationale électorale indépendante. 

Le ministère de l’Intérieur et de la décentralisation avait publié un arrêté fixant lieu d’implantation des 131 bureaux de vote spéciaux retenus en vue du scrutin anticipé de la Force publique le 17 mars prochain.

Lire aussi : 131 bureaux de vote retenus pour le scrutin de la force publique

Raymond Zéphirin Mboulou invite par ailleurs les personnes qui par exception n’auront pas reçu leurs cartes d’électeurs à les réclamer auprès du chef du bloc, leurs agents de liaison avec les personnels électoraux compétents ou auprès de leurs commandants pour les agents de la force publique. 

Pour conclure, le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation a invité au bon déroulement du vote. « C’est dans la paix et l’amour de la patrie qu’auront lieu les opérations de vote partout sur toute l’étendue du territoire nationale. C’est ce à quoi je vous invite tous. », a-t-il déclaré.

Articles Populaires