dimanche, septembre 26, 2021
AccueiladministrationLe CSLC et l'Unesco définissent les axes prioritaires de leur coopération

Le CSLC et l’Unesco définissent les axes prioritaires de leur coopération

-

Le président du Conseil supérieur de la liberté de communication (CSLC), Philippe Mvouo, a eu une séance de travail ce mardi 9 mars avec des membre du département communication du bureau régional de l’Unesco.

Le conseiller régional pour la communication et l’information de l’Unesco pour l’Afrique centrale, Nejib Mokni, s’est entretenu avec le président du Conseil supérieur de la liberté de communication, Philipe Mvouo ce début de semaine à Brazzaville.

Un échange qui portait principalement sur la définition des axes de coopération entre les deux entités et l’élaboration d’un plan d’action pour la mise en oeuvre du partenariat liant les deux institutions.

En effet, le CSLC et l’Unesco entretiennent de solides relations de coopération, l’Unesco  accompagne le CSLC dans sa mission de régulation du secteur la communication et des médias au Congo et le renforcement des capacité des journalistes et des organes de presse congolais.

Un engagement qui se traduit par les divers projets initiés par les deux entités. « On a l’habitude de travailler ensemble notamment à l’occasion des journées de la liberté de la presse et des programmes de formations au profit des journalistes. », a indiqué Nejib Mokni, conseiller régional pour la communication et l’information de l’Unesco pour l’Afrique centrale.

Le conseiller régional pour la communication et l’information de l’Unesco a profité de cette rencontre pour identifier avec le conseil les besoins du CSLC en termes de renforcement de capacités du personnel du régulateur.

Cette rencontre intervient quelques jours seulement après les ateliers organisés par le gouvernement, le conseil supérieur et les Nations Unies en préparation de l’élection présidentielle des 17 et 21 mars prochains. L’atelier portait sur « La couverture médiatique des processus électoraux selon une approche basée sur la promotion de la paix des droits humains et du genre. ».

Articles Populaires