dimanche, octobre 17, 2021
AccueilPrésidentielle 2021Ouverture de la campagne présidentielle : chacun son style

Ouverture de la campagne présidentielle : chacun son style

-

La campagne électorale pour la présidentielle 2021 du Congo a officiellement débuté ce vendredi 5 mars. Les sept candidats à la magistrature suprême sont désormais en droit de dévoiler leur offre électorale.

Avec 15 jours pour courtiser les électeurs, les candidats à la présidentielle ont débuté leurs campagnes à travers le pays. Une campagne qui a révélé des approches et des styles propres à chacun des différents candidats.

Denis Sassou Nguesso premier à se lancer

Dans l’espoir de remporter un quatrième mandat, le dirigeant de 77 ans Nguesso a fait le choix d’une campagne hybride mêlant le style conservateur des grands meetings de terrain à une campagne digitale multicanal dans l’air du temps. Ouvrant le bal meeting d’ouverture avec le rassemblement Place de la République dans le premier arrondissement Emery Patrice à Pointe-Noire, « DSN » entend poursuivre son projet de société La marche vers le développement. Il a déjà enchainé avec Loango et est attendu à Dolisie ce 7 mars.

Anguios Nganguia Engambe : des actes concrets 

À Brazzaville, l’heure était également au déploiement de la stratégie électorale. Anguios Nganguia Engambe a misé sur une campagne de proximité. Proche de sa base électorale de Talangaï où est installé son quartier général, le candidat n’a pas hésité à procéder à une activité de porte-à-porte. Au cours de celle-ci, il a pu décliner son offre politique dans un esprit convivial. Le candidat homme d’affaires a également procédé à la pose de la première pierre des travaux de construction d’une gare privée de petits trains, et d’un centre de formation, il a promis « des actes concrets » tout au long de sa campagne.

Dave Mafoula se ressourcer pour aller de l’avant

Le plus jeune candidat de cette présidentielle, a opté pour un style anticonformiste emprunt de fraîcheur. Il a consacré cette première journée de campagne pour se ressourcer auprès d’une autorité traditionnelle, il a visité le roi Auguste Nguempio au palais royal de sa Majesté à Mbé. Il est également allé à la rencontre des populations avec qui il a directement échangé lors d’une activité de porte-à-porte. Dave Mafoula a maintenu son engagement de campagne baptisé « contrat présidentiel » visant à transformer la nation riche et  restaurer son équilibre économique et social.

Joseph Kignoumbi Kia Mboungou échange avec la société civile

Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, 68 ans, en lice pour la quatrième fois consécutive, adopte un style proche des nouveaux modèles de démocratie participative même si son programme est déjà ficelé. Il a multiplié, un peu avant et, dès l’ouverture de la campagne électorale des échanges en ligne à travers lesquels son projet de société a été discuté. Ce 6 mars, il a pris part à un échange virtuel avec des membres de la diaspora et de la société civile notamment les Ateliers Citoyens du Congo (ACC). Se présentant comme « le candidat de la jeunesse », Joseph Kignoumbi Kia Mboungou a juré de lutter pour une meilleure gestion et une réelle répartition de la richesse nationale.

Guy Brice Parfait Kolelas manque le départ

Le vol qui devait transporter le candidat de l’UDH-Yuki Guy Brice Parfait Kolelas à Ouesso, dans le département de la Sangha, en vue de l’ouverture de sa campagne électorale ce 6 mars a été annulé. Sa direction de campagne dénonce un « sabotage » de l’équipe de l’un de ses adversaires politiques Denis Sassou Nguesso. « Nous allons continuer à dérouler notre stratégie, notre plan de campagne avec une réorientation parce que nous avons un plan B. », a assuré le directeur de campagne de Guy Brice Parfait Kolelas, Cyr Rodrigue Mayanda. Avec un plan de meeting sur le terrain désormais gardé secret par son équipe de campagne, « Pako » mise sur une stratégie d’alliances politiques et d’influence digitale.

Mathias Dzon mise sur le terrain

Mathias Dzon, l’un des candidats les moins présents sur les plateformes digitales. Dans un style conservateur et classique de la promotion de son offre électorale, l’autre doyen de cette élection présidentielle (73 ans) semble davantage miser sur la mobilisation de terrain. Parti de Brazzaville ce 6 mars 2021, en direction de la ville de Ouesso dans la Sangha où il effectuera son meeting d’ouverture, Mathias Dzon a marqué un arrêt dans son fief de Gamboma. Une escale marquée par un défilé motorisé accompagné de nombreux supporters. C’est 7 mars que se tiendra son premier meeting de campagne.

Albert Oniangué : la révélation d’Owando

Albert Oniangué, 66 ans, a débuté sa campagne ce 6 mars 2021 au nord du pays. Son projet de société s’adosse sur des principes religieux. C’est d’ailleurs une révélation divine dit-il, qui lui a permis de déterminer le point de départ de sa campagne électorale avec un meeting d’ouverture place de la République à Owando. Relativement présent sur les réseaux sociaux l’officier supérieur de l’armée congolaise, désormais Pasteur de l’Église évangélique du Congo présente un projet qui met l’accent sur la gouvernance, et le rétablissement de l’ordre moral. Il est attendu ce 7 mars dans le département de la Cuvette-Ouest où il poursuivra sa campagne.

Articles Populaires