vendredi, juin 18, 2021
AccueilPrésidentielle 2021La CIRGL s'enquiert des conditions d'organisation de la présidentielle

La CIRGL s’enquiert des conditions d’organisation de la présidentielle

-

João Samuel Caholo, Secrétaire exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (Cirgl) a effectué une visite de travail, ce mercredi 10 mars, à Brazzaville pour s’enquérir des préparatifs du scrutin présidentiel du 17 et 21 mars prochains.

Une délégation de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (Cirgl) conduite par son Secrétaire exécutif João Samuel Caholo a eu une série de rencontres avec la société civile congolaise et le Conseil supérieur de la liberté et de communication (Cslc), ce mercredi 10 mars dans la capitale congolaise.

Le Secrétaire exécutif de la Cirgl a tour à tour rencontré Céphas Germain Ewangui et Philippe Mvouo, respectivement, secrétaire permanent du Conseil consultatif de la société civile et des ONG ainsi que président du Cslc 

Les discussions ont essentiellement porté sur les dispositions prises par ces deux organes congolais en vue du bon déroulement du scrutin présidentiel le 17 et 21 mars. 

S’agissant des échanges entre Céphas Germain Ewangui et João Samuel Caholo, les deux personnalités ont présenté chacun en ce qui le concerne, le rôle et le fonctionnement de son institution respective avant d’évoquer le processus électoral.  

« Nous, en tant que Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, nous sommes contents d’être ici aujourd’hui rencontrer la société civile. Nous sommes déjà accompagnés par une délégation de la République Unie de Tanzanie, on va participer au processus électoral. On attend aussi des observateurs des six autres Etats membres de la Cirgl. », a indiqué João Samuel Caholo.

La Cirgl mise sur un séminaire de formation afin d’« inculquer la culture de paix et de sécurité et de transition pacifique », à tous les niveaux en commençant par les familles dans tous les coins reculés du pays, non seulement à Brazzaville ou à Pointe-Noire ou dans les communautés urbaines, a souligné João Samuel Caholo. 

La mission d’observation du processus électoral en République du Congo de la Cirgl a aussi échangé avec Philippe Mvouo en sa qualité de régulateur des médias. Le président du Cslc a expliqué comment la presse congolaise couvre les activités liées au scrutin présidentiel à venir. 

Philippe Mvouo a rassuré son hôte sur son rôle de régulation des médias en rappelant entre autres le code d’éthique et de déontologie du journalisme et l’équité dans le traitement de l’information en période électorale. 

Au terme de ces entretiens, les représentants de la Cirgl se sont dits satisfaits des informations fournies par le Conseil consultatif de la société civile et des ONG ainsi que le du Cslc. 

« Nous sommes très contents que les valeurs qui sont dans le pacte de la Cirgl : la démocratie et la bonne gouvernance soient bien inculquées dans les institutions  démocratiques ici au Congo. », s’est réjouit l’émissaire de la Cirgl João Samuel Caholo. 

 

Articles Populaires