dimanche, septembre 19, 2021
AccueilPrésidentielle 2021Les formateurs des observateurs électoraux de la société civile outillés par la...

Les formateurs des observateurs électoraux de la société civile outillés par la Coraged

-

Le 26 février dernier, la coordination nationale des réseaux et associations de la société civile pour la gouvernance démocratique(coraged) a organisé à Brazzaville une session de formation destinée à former les futurs formateurs des observateurs électoraux de la société civile.

Ayant l’ambition de déployer près de 1500 observateurs électoraux sur le territoire national au cours du prochain scrutin présidentiel, la coraged forme des formateurs qui auront la responsabilité à leur tour de d’outiller les observateurs électoraux de la société civile dans les différents départements du pays.

La Coraged entend être au centre de l’élection présidentielle et ambitionne d’être présent dans tous les bureaux de votes afin de disposer des données fiables pour témoigner de la crédibilité de l’élection présidentielle du 21 Mars.

Cette coordination se veut être le plus grand rempart contre toutes formes de dysfonctionnement qui pourraient naître au cours de ce scrutin. 

《je vous exhorte au sens aigu de responsabilité, d’attachement et du strict respect aux règles éthiques et déontologiques qui se trouvent condensés dans le code de bonne conduite que vous venez d’apprendre》a déclaré Germains Céphas Ewangui, coordinateur général de la Coraged.

À l’issue de ces formations, la coordination sera dotée d’observateurs dont l’impartialité, le professionnalisme, la neutralité et l’objectivité seront sans faille lors du dépouillement et du calcul des voix pour chaque candidat.

« Le rôle de l’observation est de crédibiliser le scrutin, donner la confiance aux populations, et de confirmer ou infirmer la légitimité ou non des élus » a déclaré Me Modeste Mbossa , secrétaire général de la Coraged.

Assistant à cette séance de formation, Daniel Pascal Elono, chef de  délégation de la mission d’évaluation préélectorale de Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) au Congo a salué l’initiative prise par cette structure et à rappeler le rôle d’accompagnateur du processus électorale que doit jouer la Coraged afin d’en apporter la crédibilité.

La question de la crédibilité de cette élection présidentielle a été d’ailleurs soulevée par plusieurs acteurs politiques de l’opposition et par la société civile, la sortie des évêques de l’église catholique avait soulevé de vives réactions de la part du gouvernement et de l’opinion. 

Articles Populaires