samedi, décembre 4, 2021
AccueilFaits DiversPointe Noire : plusieurs groupes de malfrats présentés par la police

Pointe Noire : plusieurs groupes de malfrats présentés par la police

-

Ce jeudi 04 novembre, la police judiciaire des départements Kouilou – Pointe-Noire a présenté à la presse, trois groupes de bandits, qui sèment la terreur et la désolation dans plusieurs quartiers de Pointe-Noire. 

Trois groupes de criminels ont été interceptés par le commandement territorial de la police judiciaire du Kouilou – Pointe-Noire. Ils sont au total 11 malfrats dont un sujet camerounais de 41 ans à la tête d’une bande organisée spécialisée dans le vol à bord des véhicules parqués. 

On note également l’arrestation d’un groupe de malfrat « Jamaïcains de Ngoyo Côte -Matève«  dirigé par Loukoufipa Malavengui Alain, alias Alino. Ce coup de filet de la police judiciaire a également permis de mettre en lumière l’existence d’un nouveaux groupe de bébés noirs, l’un dénommé « Konoha »

Ils ont tous été présentés ce milieu de semaine à la presse.

Selon le commandement territorial de la police judiciaire Kouilou – Pointe-Noire, le colonel Edgard Brice Sosthène Malanda, le groupe de bébés noirs est accusé de meurtre. 

Sous la supervision de Pambou Roniche et Pambou Jordanne, les membres du groupe « Konoha » ont donné la mort à une jeune dame devant son domicile dans la nuit du 18 au 19 octobre dernier, dans le deuxième arrondissement, Mvou-Mvou. 

Présentant le ressortissant camerounais, le colonel de police a indiqué qu’il s’agit de Mbacop Marc Freddy, dit Oufoula, auteur avec son groupe de plusieurs vols dans les parkings de restaurants, banques et administrations au centre ville de la capitale économique. 

« A la base, j’étais venu pour faire du commerce. J’ai rencontré des gens ici qui m’ont montré comment on pouvait voler dans les voitures et on s’est mis à voler dans les voitures ensemble » s’est défendu le malfrat.

Quant aux Jamaïcains de Ngoyo Côte-Matève, ces derniers sont accusés de meurtre d’un gardien, au domicile d’un compatriote au quartier Côte-Matève, dans le sixième arrondissement Ngoyo.

C’était organisé pour aller voler. Arrivé au domicile de Monsieur Ngoma, le chef de fil qui est Loukoufipa Malavengui Alain a été reconnu par le gardien, à ce moment-là, il décide de l’élimination physique du gardien, a relaté le patron de la police judiciaire. 

Articles Populaires