mercredi, octobre 27, 2021
AccueilSociétéLes congolais se résolvent peu à peu au confinement

Les congolais se résolvent peu à peu au confinement

-

Des artères moins fréquentées qu’avant. Le travail des forces de l’ordre additionné à la compréhension des populations est en passe de produire les effets escomptés.

Au sixième jours du confinement la rigueur policière semble l’emporter. Les principales artères des plus grandes villes congolaises affichent le visage souhaité. Plus de partie de foot sur le bitume, plus de mouvements intempestifs des motocyclistes, ni même ceux des curieux qui s’y pavanent sans raison précise, comme on pouvait le constater aux premières heures de l’entrée en vigueur du confinement.  

A Brazzaville, le directeur adjoint de la police est descendu sur le terrain constater et dissuader les velléités de certains citoyens jusque là réfractaires au confinement.

Pour le colonel  Lieutenant Colonel de police Achille Yongo Gabia, les choses sont plutôt claires. « Le principe voudrait que les gens soient chez eux, qu’ils soient confinés tous les jours. N’empêche que quand quelqu’un a un besoin imminent qu’il se rende au commissariat ou à la mairie pour qu’il aille accomplir son besoin et qu’il rentre après chez lui. »

Dans ces deux administrations, les citoyens dans le besoin se font établir des attestations de déplacement dérogatoires qui leur permettent de se mouvoir pendant la durée prescrite dans le document. Ce, en application des articles 4,5 et 6 du décret fixant la liste des déplacements jugés essentiels dans le cadre de l’application des mesures de lutte contre la pandémie de coronavirus.

Cependant, des cas d’usage de la force ont été observé à plusieurs endroits et dans plusieurs agglomérations. Certains rassemblements ont été dispersés à coups de chicotte. Ce que le commissaire central de la Tsieme décrie quelque peu;  « Nous sommes dans la phase de conscientisation, je n’ai pas reçu une directive de la hiérarchie qui demande pour le moment de taper les gens. »

La police nationale ainsi que l’ensemble des forces de l’ordre entendent au travers de leur action, réduire au strict minimum les déplacements afin de briser la chaine de contamination du covid-19.

Articles Populaires