dimanche, octobre 2, 2022
AccueilPolitiqueLe 1er tour des législatives et locales prévu les 4 et 10...

Le 1er tour des législatives et locales prévu les 4 et 10 juillet prochains

-

Les dates du premier tour des élections législatives, municipales et sénatoriales sont connues. Le lundi 4 juillet 2022 pour le vote des membres de la force publique et le dimanche 10 juillet 2022 pour le vote des civils.

Il s’est tenu un Conseil des ministres ce jeudi 5 mai par visioconférence, sous l’autorité du président de la République, Denis Sassou Nguesso. 

Quinze affaires étaient inscrites à son ordre du jour, dont un projet de décret portant convocation du corps électoral pour les élections législatives et locales scrutin de juillet 2022 au titre du ministère de l’Administration du territoire, de la décentralisation et du développement local. 

Le projet de décret tient compte de plusieurs paramètres, a rapporté Thierry Moungalla, porte-parole du gouvernement.

Il s’agit des dispositions en vigueur qui conditionnent la réalisation des principales opérations préparatoires à la convocation préalable du corps électoral, à savoir la fixation de la période de dépôt des candidatures ; le traitement de celles-ci par une commission de validation ;

A cela s’ajoutent, l’édition des bulletins uniques de vote ; la nomination des personnels électoraux et leur formation ainsi que le déploiement des personnels électoraux.

« Compte tenu de la complexité et de la lourdeur des opérations préparatoires précitées et pour permettre leur exécution optimale, le Conseil des ministres a décidé de convoquer le corps électoral, pour le premier tour des élections législatives et pour les élections locales, aux dates suivantes :

  • Le lundi 04 juillet 2022 pour le vote des membres de la Force Publique ;
  • Le dimanche 10 juillet 2022 pour le vote général », renseigné le compte rendu du Conseil des ministres.

♦Lire aussi : Les élections 2022 auront lieu dans tout le département du Pool

Après discussion, les parties prenantes ont approuvé le projet de décret soumis à leur examen par le ministre en charge des élections, Guy Georges Mbacka.

Le Conseil des ministres a aussi évoqué la situation consécutive au décès de quatre sénateurs issus des départements de la Lékoumou, de Pointe-Noire, du Pool et de la Sangha, disparus en cours de législature.

♦Lire aussi : L’opération de révision extraordinaire des listes électorales prévue du 4 au 30 avril

Les participants ont retenu la date du 5 juin prochain pour convoquer en session les quatre Conseils départementaux, « afin qu’ils exercent leurs compétences en la matière », a lu le porte-parole du gouvernement.

En rappel, initialement prévues du 4 au 30 avril derniers, les opérations de révision extraordinaire des listes électorales ont été prolongées jusqu’au 5 mai dernier sur l’ensemble du territoire national. 

Articles Populaires