jeudi, juillet 29, 2021
AccueilActualitésCultureHommage de la nation à la légende Ganga Edo

Hommage de la nation à la légende Ganga Edo

-

La République du Congo et plusieurs pays amis ont rendu un dernier hommage au “Patriarche” de la musique des deux Congo, Nganga Edo, décédé le mois dernier. 

Disparu le 7 juin dernier, Ganga Edo, a reçu un ultime hommage au Palais des Congrès de Brazzaville, de la part des autorités locales, de plusieurs personnalités congolaises et étrangères, et de fanatiques de l’artiste qui se sont déplacés par milliers pour la circonstance.

Placée sous l’autorité du Premier ministre, Clément Mouamba, représenté par le ministre d’Etat chargé de l’Agriculture, Henri Djombo, le diplomate français, François Barateau, le ministre de la Culture et des arts de la RDC, Philémon Mukendi, les membres du gouvernement et les artistes musiciens venus notamment de la RDC ont salué la mémoire de l’artiste.

Un concert a été animé par les artistes musiciens, comme Blaise Bula et Bozi Boziana, pour accompagner les Bantous de la Capitale, orphelins du “Grand Edo”. Le morceau “Aimée wa bolingo”, l’une des célèbres chanson de l’illustre disparue a notamment été interprétée par ces derniers.

Après le dépôt de la gerbe de fleurs faite par Henri Djombo, la dépouille mortelle a été conduite à sa dernière demeure, le cimetière du Centre-ville de Brazzaville. 

CMT et l’ensemble de son équipe saluent la mémoire de celui qu’on appelait le “Patriarche”  pour avoir marqué la Rumba des deux rives du fleuve Congo. 

Articles Populaires