jeudi, juillet 29, 2021
AccueilSociétéDes produits avariés incinérés à Brazzaville

Des produits avariés incinérés à Brazzaville

-

Le ministère du Commerce, des approvisionnement et de la consommation a procédé à l’incinération des poissons frais avariés en ce début de semaine à Brazzaville. Des produits jugés impropres à la consommation  par les autorités du ministère du commerce. 

Sous la conduite de Gaspard Massoukou, directeur de la Concurrence, les agents du ministère du Commerce et de la force publique ont mis la main sur “un frigo” vendant des denrées alimentaires avariées ce qui constitue un danger pour la santé des consommateurs.

Il s’agit de neuf (9) tonnes de poissons congelés avariés suite à la mauvaise conservation et à l’expiration des dates de péremption, soit 320 cartons de chinchards des jurels et des sardines, qui ont été incinérés dans la périphérie de Brazzaville.

Gaston Massoukou, qui a rappelé le caractère punissable de ces actes a précisé que toute personne se rendant responsable de cette fraude encourt une amende allant de « 50 0000 à 100 millions de francs FCA. ».

Eric Malonga-Malonga, président de l’Association congolaise des consommateurs, a saisi cette occasion pour renouveler l’appel à une collaborer de son organisation et du ministère du commerce avec les consommateurs en vue de dénoncer les auteurs de la commercialisation des produits avariés. Les usagers sont alors invités à contacter les services habilités au : 05 532 22 00, a-t-il ajouté. 

Cette opération n’est pas la première du genre cette année, en juin dernier, 5 tonnes, 800 kg des produits congelés, pharmaceutiques et des boissons avaient été détruits à 45 km de Brazzaville, pour mauvaise conservation et non-respect des dates d’expiration. 

Articles Populaires