dimanche, août 1, 2021
AccueilActualitésCultureGanga Edo : un mois après son décès, les obsèques vont enfin...

Ganga Edo : un mois après son décès, les obsèques vont enfin avoir lieu

-

Décédé le dimanche 7 juin 2020 à Brazzaville, le vétéran de l’orchestre musical les Bantous de la capitale, Ganga Edo, n’a toujours pas été accompagné à sa dernière demeure.

Ses funérailles n’ont toujours pas été organisées un mois après sa disparition. Les enfants de l’artiste vivant à Paris ont souhaité de tout cœur accompagner leur père à sa dernière demeure. Cependant, compte tenu de la fermeture des frontières, ces derniers n’ont pas pu rejoindre Brazzaville depuis le décès du regretté Ganga Edo, ce, malgré les tentatives de retour via les différents vols dérogatoires annoncés par les autorités. 

L’organisation a dû se résoudre à la date du 18 juillet pour la tenue des funérailles de l’artiste. « Les enfants espèrent arriver ici le 16, mais en tout cas cette fois-ci on a dit qu’on ne changera plus de date » nous a confirmé un proche de la famille.

Le ministère de la culture avec l’accord du Premier ministre, Clément Mouamba serait en préparation d’une cérémonie d’hommage national prévu pour le jour des obsèques afin de saluer la mémoire du Baobab de la musique congolaise qu’il fut, nous précise notre source.

Depuis l’annonce de son décès à l’âge de 86 ans, l’artiste a reçu multiples hommages adressés par plusieurs personnalités, notamment celles du monde artistique des deux rives du fleuves Congo. 

Un collectif d’artistes s’est réuni autour du tube « hommage à Ganga Edo » pour adresser un adieu en musique à la légende. Le morceau est interprété par des artistes de l’ancienne et de la nouvelle génération en tête desquels on retrouve Kosmos Moutouari.

Articles Populaires