mardi, janvier 26, 2021
Accueil Politique Saisie d’un avion présidentiel : la relation entre la France et le...

Saisie d’un avion présidentiel : la relation entre la France et le Congo « est excellente »

-

L’ambassadeur de la République française au Congo, François Barateau s’est voulu rassurant envers l’opinion sur les rapports entre le Congo et la France après la saisie d’un avion présidentiel congolais par la justice française. La relation entre les deux Etats « est excellente », selon lui.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso a reçu en audience le diplomate Français résident au Congo, Francois Barateau dans le cadre de la coopération bilatérale entre Brazzaville et Paris. 

Au coeur de leur échange, la question d’actualité concernant la saisie d’un Falcon Dassault présidentiel, le mois dernier par la justice française qui pourrait être vendu aux enchères.  

Un acte fermement condamné par le patron de la diplomatie congolaise, Jean-Claude Gakosso qui a déclaré qu’il était inadmissible qu’un bien appartenant à un Etat souverain soit saisi de la sorte. 

Pour sa part, François Barateau a indiqué qu’il s’agit d’une affaire judiciaire pour laquelle la justice de son pays est seule habilitée à trancher, et qui n’entache pas les relations de coopération et d’amitié entre les deux pays. «  Je crois que la relation [entre Brazzaville et Paris, ndlr] est tellement forte, profonde, humaine. Ça se réglera d’une façon ou d’une autre » a-t-il indiqué      

Soulignons que ce Falcon a été saisi par la justice française suite à la plainte déposée contre l’Etat congolais pour une dette de près 600 milliards de francs CFA par l’ancien dirigeant de la société Commisimpex (en liquidation), Mohsen Hojeij.

Articles Populaires