dimanche, juillet 3, 2022
AccueilFaits DiversUn enfant de 8 ans tue accidentellement son cadet de 2 ans...

Un enfant de 8 ans tue accidentellement son cadet de 2 ans à l’aide d’un calibre 12

-

Un jeune enfant âgé de 2 ans a trouvé la mort à la suite d’une fausse manipulation d’un fusil de chasse de type calibre 12, par son aîné de 8 ans. Le drame s’est produit la semaine écoulée, à Djambala.

Un homicide involontaire a eu lieu la semaine dernière dans le village Akou, à 8km de la commune de Djambala dans le département des Plateaux. Un enfant de moins de 10 ans a chargé le calibre 12 de son père et a tiré accidentellement sur son cadet de 2 ans. 

Le drame s’est produit dans la chambre parentale où se trouvait l’arme et en l’absence des parents qui se trouvaient à Djambala pour un contrôle sanitaire.  

Le lieutenant de police Edouard Nguellet, commissaire de Djambala, décrit les faits.  

« Un enfant de moins de 5 ans a trouvé la mort des suites d’une fusillade dont l’auteur est un autre et de la même famille de 8 ou 9 ans. Il aurait pris le fusil, mis la cartouche, et il n’a pas compris comment le coup est parti. Lui-même était surpris par la détonation, et du coup, il a constaté que son petit frère gémissait sur le sol, il avait le front droit à l’arrachée et le cerveau pendant sur le sol, a-t-il rapporté. 

Pour sa part, Ondaye Mianga Jean Brunel, juge des enfants au tribunal de grande instance de Djambala, précise le caractère juridique de cet acte.  

En réalité, dans ce cas de figure, la responsabilité des parents c’est la responsabilité civile parce que, déjà lorsque je prends l’âge de l’enfant qui a commis l’acte, c’est un enfant mineur de 8 ans, 9 ans, il est irresponsable. Comme les autres ont subi, le préjudice mérite d’être réparé, ce serait donc aux autres parents d’être responsables, mais civilement« , a-t-il indiqué.   

Notons que l’enfant décédé était le cousin paternel de l’auteur du tir.  

Articles Populaires