jeudi, décembre 8, 2022
AccueilSPORTMaitre Marien Ikama un "président illégal" à la tête de la FECOJUDA

Maitre Marien Ikama un « président illégal » à la tête de la FECOJUDA

-

La Comité national olympique et sportif congolais (Cnosc) est enfin sorti de son silence sur la situation de l’ancien président de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées (Fécoju-DA) Marien Ikama qui continue « de se prévaloir à travers le monde comme président actif » de ladite entité.

Avec l’installation d’une nouvelle équipe dirigeante de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées (Fécoju-DA) avec à sa tête Francis Ata le 04 septembre dernier, on espérait tourner la page de la crise qui régnait au sein de cet organisme depuis plus de trois ans.

Malheureusement, constat fait, tout semble encore être loin, les incompréhensions demeurent. Le président sortant, Marien Ikama, poursuit ses activités à la tête de la fédération, en dépit de la mise en place des nouvelles instances fédérales par le Comité national olympique et sportif congolais (Cnosc).

Le Cnosc par son président Raymond Ibata, a dans une correspondance informé les instances dirigeantes des comités nationaux olympiques à travers le monde.

« Je vous en informe, afin que vous sensibilisez les fédérations de judo de vos pays respectifs, pour qu’elles cessent de collaborer avec un président illégal qui se permet notamment d’engager des athlètes à des compétitions à l’étranger », révèle le correspondance.

Marien Ikama avait notamment pris part à l' »African Judo Open » de Yaoundé et de Dakar qui se sont déroulés au mois de novembre dernier, il a accompagné la délégation congolaise qui a participé à ces deux tournois.

Articles Populaires