mercredi, septembre 22, 2021
AccueilActualitésDiasporaUn congolais assassiné dans un foyer d'accueil de réfugiés en France

Un congolais assassiné dans un foyer d’accueil de réfugiés en France

-

Le corps sans vie de Sylvain-Médard Louhemba a été découvert le 22 mai 2021 dans un foyer d’accueil de réfugiés à Caen en France. Victime d’une agression, ce compatriote aurait succombé à ses blessures après avoir été poignardé par son colocataire.

Sylvain-Médard Louhemba est arrivé en France en 2020 où il avait entrepris des démarches de demande d’asile. Sans attache familiale dans le pays, le congolais de 54 ans avait trouvé abri dans un foyer d’accueil réservé aux réfugiés. 

Il sera alors placé dans un appartement qu’il partageait avec deux autres ressortissants étrangers jusqu’au 22 mai dernier, date à laquelle Sylvain-Médard Louhemba va trouver la mort dans des circonstances qui n’ont pas encore été entièrement établies. 

Son colocataire, un somalien de 21 ans, s’est livré à la police à Paris où il s’était enfui après avoir commis son présumé meurtre. La justice française peine pour l’instant à élucider les motivations du présumé meurtrier à cause de son état mental « Son état psychiatrique n’a pas permis d’établir les raisons de son geste » a indiqué Amélie Cladière, procureure de la République. 

Son état étant incompatible avec une garde à vue, le suspect a été hospitalisé en psychiatrie. Une information judiciaire a été ouverte pour meurtre. Les résultats de l’autopsie réalisée ce mardi restent attendus a confié la magistrate à la presse française.

La mort de Sylvain-Médard Louhemba a ému la communauté congolaise de Caen, une collecte a été organisée afin de financer des obsèques dignes à ce dernier. « Nous sommes sous le choc, nous avons perdu un frère. Nous nous cotisons et nous sommes en train de faire toutes les démarches pour qu’il puisse avoir une messe et être enterré dignement », assure Pape Wembo, porte-parole de la communauté congolaise de Caen. 

Articles Populaires