dimanche, juillet 3, 2022
AccueilActualitésJusticeTyson et les 3 autres agents de police encourent la radiation  

Tyson et les 3 autres agents de police encourent la radiation

-

La sanction disciplinaire des 4 agents de police tortionnaires est connue. Le brigadier-chef Bobier Collore, dit Tyson et ses trois collègues risquent d’être radiés des effectifs de la police nationale, a annoncé ce jeudi 13 janvier, le général Jean-François Ndengué, commandement des Forces de police. 

Le brigadier-chef Bobier Collore, alias Tyson, l’adjudant-chef de police Ngakegni Daddy, l’adjudant de police Gandou Charel et le brigadier-chef Makélé Eric, sont fixés sur leur sort après avoir torturé des hommes qu’ils avaient interpellées en dehors des commissariats, le 2 janvier dernier. 

Dans un discours lu ce milieu de semaine, le général Jean-François Ndengué, commandement des Forces de police a assuré que ces derniers « subiront toute la rigueur de la loi » pour ces actes dit-il « inhumains et criminels ». 

« Le conseil de discipline statuera sur leur cas et au regard de la simple gravité des faits qui leur sont reprochés, ils sont passibles de radiation », a-t-il déclaré. 

♦ Lire aussi : Le général Ndengué met en garde contre les « dérives » policières

Le général de police veut que la sanction infligée à ces agents des forces de l’ordre servent d’exemple aux autres afin de lutter contre toute forme de violences policières.

« Que cela serve de mise en garde vigoureuse à tous les policiers qui déshonoreront la police avec ce type de pratique inhumaine et criminelle », a-t-il déclaré.

♦ Lire aussi : Tyson et sa bande présentés devant le procureur de la République

En rappel, le 2 janvier dernier, 4 agents de l’ordre et 3 civils habillés en uniforme de police avaient torturé des personnes à coups de marteaux sous le Viaduc de Talangaï-Kintélé. Ils ont été présentés devant le procureur de la République, André Gakala Oko, avant d’être déférés à la maison d’arrêt de Brazzaville. 

Articles Populaires