jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésJusticeLe général Ndengué met en garde contre les « dérives » policières 

Le général Ndengué met en garde contre les « dérives » policières

-

Le général Jean-François Ndengué s’est adressé aux officiers et sous officiers du commandement des Forces de police lors de la cérémonie de port des insignes de grade aux promus du premier trimestre de 2022, tenue ce jeudi 13 janvier à Brazzaville. Il a attiré leur attention suite aux actes de tortures perpétrés par 4 agents de police accompagnés de civils sur des individus le 2 janvier dernier au Viaduc de Talangaï-Kintélé

Il s’est tenu une cérémonie de port des insignes de grade de police aux promus du premier trimestre de 2022, ce jeudi 13 janvier, sous l’autorité du général Jean-François Ndengué, commandement des Forces de police.

Dans son discours de circonstance, le patron de la police nationale est revenu sur les manquements observés au sein des rangs des forces de l’ordre qui ont défrayé la chronique ces derniers jours.

Il a condamné avec fermeté le drame de Kintélé où 4 policiers et 3 civils habillés en uniforme de police avaient torturé de présumés malfrats. 

« En ce début d’année 2022, je voudrais vivement attirer votre attention sur les dérives notoires qui ont terni gravement l’image de la police. Tous vous avez vu sur les réseaux sociaux cette scène insupportable des policiers en train de torturer à coups de marteau des personnes qu’ils avaient interpellées en dehors des commissariats. C’est révoltant ! C’est inacceptable ! », a-t-il rappelé. 

♦ Lire aussi : Tyson et sa bande présentés devant le procureur de la République

Le général de police a également rappelé que ces auteurs ont été présentés devant le procureur de la République André Gakala Oko avant d’être déférés à la maison d’arrêt où « ils subiront toute la rigueur de la loi », a dit Jean-François Ndengué avant d’ajouter « le conseil de discipline statuera sur leur cas et au regard de la simple gravité des faits qui leur sont reprochés, ils sont passibles de radiation ».

Le commandant des Forces de police congolaise a exhorté ses collaborateurs à prendre exemple sur l’arrestation de leurs collègues. « Que cela serve de mise en garde vigoureuse à tous les policiers qui déshonoreront la police avec ce type de pratiques inhumaines et criminelles », a-t-il déclaré.

Avant de clore son propos, Jean-François Ndengué à appeler les nouveaux promus à faire preuve de responsabilité afin d’éviter d’être eux aussi frappés par la loi, par ricochet d’être sanctionnés notamment par le conseil de discipline. 

« Aux promus, je leur dit simplement, continuez à travailler pour mériter d’autres promotions, ne trahissez pas la confiance du commandement, mais sachez vous aussi, en cas de faute grave, vous pourrez être rétrogradés comme les autres », a-t-il conclu.

Articles Populaires