Accueil Société RN2 : Jean Jacques Bouya optimiste

RN2 : Jean Jacques Bouya optimiste

-

Au terme de sa mission de travail effectuée le 1er février en compagnie des responsables de l’entreprise China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) et de la mission de contrôle Techniq Congo, Jean Jacques Bouya a fait part de son optimisme sur l’état d’avancement des travaux de réhabilitation, de renforcement et d’élargissement de la RN2, dans son tronçon Djiri-Ingah.

Selon le ministre congolais des Grands-Travaux et l’Aménagement du territoire ces travaux vont bon train. Il souligne qu’une vingtaine de kilomètre en grave bitumage auraient déjà été réalisés.

De Kintélé au village Ingah en passant par le village Massa, la visite du ministre en charge de l’aménagement du territoire et de sa délégation ont marqué le stop sur chaque étape pour s’assurer du déroulement effectif desdits travaux. « Nous avons aussi apprécié l’évolution du traitement par CSCEC, des érosions de Châtelet bleu, lifoula1 et lifoula 2 ainsi que des bourbiers de kintele, Oyoufoula, Lefini et d’Etsouali » a-t-il affirmé.

La saison pluvieuse rend difficile les travaux dans la zone des bourbiers et oblige le chef d’oeuvre a utiliser des matériaux plus couteux pour arriver a bout des grandes crevasses créées par le trafic. « L’assise est traitée par un remblai en matériaux rocheux dont le calibre varie entre 0 et 80 cm. Le remplissage des vides quant à lui se réalise au sable concassé. »

Les 86 km reliant le pont de Djiri au village Ingah en réhabilitation urgente devraient être livrés dans les plus bref délais au plus grand soulagement des usagers.

Articles Populaires