jeudi, janvier 27, 2022
AccueilSociétéQuand des agents de la E²C font du recouvrement en plein délestage

Quand des agents de la E²C font du recouvrement en plein délestage

-

Ce matin, des agents de la société Energie électrique du Congo (E²C) ont procédé à des opérations de recouvrement dans certains quartiers de Pointe-Noire. Un fait qui n’a pas manqué de susciter l’agacement chez les populations au moment où on observe des délestages à répétition à travers la ville.

Depuis plusieurs semaines, les Brazzavillois et Ponténégrins sont victimes de perturbations observées dans la desserte en l’électricité suite aux travaux de réparation effectués par la E²C sur le réseau électrique national.  

♦ Lire aussi : La E2C s’excuse pour les délestages et pointe un déficit de production d’énergie

Malgré ces manquements graves dans le respect de ses engagements, la E²C procède à des opérations de recouvrement à Pointe-Noire. Une situation qui passe mal chez certains compatriotes qui disent attendre de la compagnie la même patience que celle dont font preuve les Ponténégrins depuis le début des perturbations.

Des agents de la E²C sont courageusement arrivés chez moi pour faire le recouvrement des factures. Ils m’ont dit qu’ils doivent couper l’électricité, puisque j’ai une dette. Cela m’a laissé stupéfait sachant qu’il n’y a pas d’électricité depuis quelques semaines à cause de leurs travaux”, témoigne un habitant de Pointe-Noire.     

Il nen fallait pas plus pour susciter la colère des populations qui y voient « une plaisanterie de très mauvais goût« 

Lire aussi : Les agents de l’E²C se font remonter les bretelles par Honoré Sayi 

L’opération de recouvrement va donc tourner en échange houleux entre les agents de la E²C et les usagers dans le deuxième arrondissement Mvou-Mvou à Pointe-Noire. 

L’agent de la E²C m’a demandé de payer faute de quoi, il va couper l’électricité. Je ne l’ai pas raté. Je lui ai fait une leçon de morale. Nous, la population acceptons de supporter des pertes lorsqu’il y a des coupures électriques, et donc le tour est revenu à la E²C de faire la conciliation« , nous a confié l’un d’entre eux.  

Selon les témoignages recueillis sur place, les agents qui étaient prêts à couper l’électricité ont dû se résoudre au bon sens promettant de revenir plus tard. 

Le gouvernement informé de la situation s’est prononcé la semaine dernière sur les contre-performances enregistrées par la société Energie électrique du Congo ces dernières  semaines.

Le ministre de l’Energie et de l’hydraulique, Honoré Sayi a vertement réprimandé les cadres et techniciens de la E²C.

Articles Populaires