mercredi, octobre 5, 2022
AccueilSPORTMinistère des Sports - Fecofoot : Mayolos réélu après l'intervention de la...

Ministère des Sports – Fecofoot : Mayolos réélu après l’intervention de la Fifa

-

Alors qu’elle était annulée par le ministre des Sports, Hugues Ngouélondélé, l’assemblée générale extraordinaire de la Fédération congolaise de football (Fecofoot) a pu quand même se tenir ce vendredi 02 septembre, grâce à l’intervention de Gianni Infantino, président de la Fifa, a-t-on appris du Troubadour de Brazzaville

L’assemblée générale élective de la Fédération congolaise de football (Fecofoot) a finalement eu lieu ce vendredi 02 septembre, à Kintélé, dans le département du Pool.

Le candidat unique, Guy Blaise Mayolas, sans surprise, a été reconduit à la tête de la Fecofoot avec 97,5%. 

Ce vote s’est tenu après des heures de négociations entre d’une part le ministre des Sports, et d’autre part la Fecofoot et les délégués de la Fifa et de la Caf. 

Finalement, c’est le président de la Fifa, Gianni Infantino qui aurait fait pression pour que cette assemblée élective se tienne conformément au calendrier électoral de la Fecofoot, selon Le Troubadour de Brazzaville. 

« C’est le président de la Fifa qui a joué un rôle décisif dans le dénouement de ces pourparlers. Au téléphone, il aurait menacé le Congo de suspension de toutes les compétitions internationales si cette assemblée ne se tenait pas », a-t-il rapporté. 

♦Lire aussi : Le ministère des Sports suspend le processus électoral de la Fecofoot

Au terme de cette série de réunions entre les instances dirigeantes du football au niveau national et international, les participants ont rendu publique une déclaration conjointe. 

Il ressort que « toutes les parties prenantes ont convenu que de l’assemblée extraordinaire élective peut se tenir sous condition que la Fecofoot s’engage à mettre en œuvre les recommandations ci-après, après les élections du 02 septembre 2022 : 

  • Amélioration de la gouvernance : (travail en étroite collaboration entre les parties prenantes ; prise en compte des lois nationales ; respect des textes fondamentaux de la Fecofoot ; transmission à la tutelle dans les délais prescrits des documents relatifs à la tenue des assemblées générales annuelles) ;  
  • Modification des statuts afin d’assurer leurs conformités avec les principes de bonne gouvernance et des statuts de la Fiifa et de la Caf ;  
  • Modification du code électoral ;
  • Modification des critères d’éligibilités au Comité exécutif de la Fecofoot conformément aux statuts et principes de la Fifa 
  • Amélioration des relations avec le ministère de tutelle 
  • Élaboration et mise en œuvre des stratégies de développement du football. » 

La Fifa et la Caf se sont « engagées à accompagner et assurer » le suivi de la mise en œuvre des présentes recommandations, indique la correspondance. 

Articles Populaires