mercredi, octobre 5, 2022
AccueilSPORTLe ministère des Sports suspend le processus électoral de la Fecofoot

Le ministère des Sports suspend le processus électoral de la Fecofoot

-

Le ministère en charge des Sports, a suspendu le processus électoral en cours au sein de la Fédération congolaise de football (Fecofoot) pour irrégularités, ce jeudi 1er septembre. 

Dans un communiqué rendu public, ce jeudi 1er septembre, le ministre des Sports, Hugues Ngouelondele a décidé de suspendre le processus électoral devant conduire à l’élection du nouveau président de la Fédération congolaise de football (Fecofoot) ce vendredi 02 septembre.

« L’assemblée générale extraordinaire élective de la Fédération congolaise de football, en sigle Fecofoot, prévue pour le 02 septembre 2022, ne pourra pas se tenir, les conditions d’une assemblée générale démocratique, apaisée, transparente et équitable n’étant pas réunies », peut-on lire sur la correspondance. 

♦Lire aussi : Fecofoot : l’assemblée extraordinaire élective aura bel et bien lieu le 2 septembre 2022

Cette élection, en forme d’imbroglio avec des luttes au sein du milieu sportif congolais, est devenue un véritable feuilleton depuis ce début d’années. 

Se sentant exclu, le Collectif des associations des anciens footballeurs congolais réclamait la suspension ou l’annulation du processus électoral. Ce, afin de permettre la révision des statuts de la Fecofoot pour permettre aux anciens joueurs vivant au pays et à ceux de la diaspora de contribuer au progrès de ce sport roi au Congo.

Seul candidat en lice, Jean Guy Blaise Mayolas était assuré de briguer un nouveau mandat à la tête de la Fecofoot sauf surprise. 

Les deux autres candidats déclarés & taisent disqualifiés en raison que leurs listes déclarées non conformes aux critères d’éligibilité édictés par le règlement intérieur et les statuts de la Fecofoot.

Articles Populaires