mardi, janvier 31, 2023
AccueilEconomieLutte contre la vie chère : Collinet Makosso entend soulager le panier...

Lutte contre la vie chère : Collinet Makosso entend soulager le panier de la ménagère

-

Le Chef du gouvernement, Anatole Collinet Makosso s’est adressé aux opérateurs économiques ce vendredi 13 janvier, à Pointe-Noire en vue d’évaluer l’impact du Plan de résilience sur la crise alimentaire, pour la période 2022-2023. Il a voulu s’assurer du niveau d’exécution de l’ensemble des mesures prises dans le cadre de ce plan visant à lutter contre la vie chère au Congo dont l’exonération de plusieurs aliments de première nécessité à leur importation. 

Les importateurs, industriels, producteurs locaux et autres transporteurs ont eu une rencontre avec le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso ce vendredi 13 janvier dans la capitale économique congolaise.  

Les échanges ont essentiellement porté sur l’évaluation à mi-parcours sur la mise en œuvre du Plan de résilience sur la crise alimentaire au titre de l’année 2022-2023.

Il s’agit d’un plan mis en place par le gouvernement de la République l’année dernière pour faire face à l’augmentation des prix des denrées de première nécessité causée par la crise russo-ukrainienne. 

Dans son adresse, Anatole Collinet Makosso a appelé les participants, chacun en ce qui le concerne, à jouer sa partition afin que le consommateur final ne subisse pas la crise. 

« Consolidons les mesures qui contribuent à l’amélioration du climat de notre économie et la maîtrise des prix des produits dans les marchés. Il faut bien que  nous œuvrions tous pour la stabilisation des prix », a-t-il déclaré. 

Le Premier ministre a martelé sur la nécessité d’évaluer le niveau d’exécution de ce plan au vue, dit-il des « exonérations » accordées à plusieurs produits. 

« Chaque mois depuis qu’on a mis en œuvre ce texte, le service des Douanes et des Impôts sont là, l’Etat perd près de 4 à 5 milliards de FCFA. Qu’est-ce que ça représente pour le produit au final surtout si cela n’est pas suivi ? Nous vous donnons quelques jours afin que vous engagiez d’abord ce dialogue à votre niveau », a déclaré Anatole Collinet Makosso. 

♦Lire aussi : Lutte contre la vie chère : plusieurs produits de première nécessité importés désormais exemptés du paiement de la douane

Par ailleurs, le chef du gouvernement est revenu sur l’augmentation du prix du carburant à la pompe et des efforts entrepris par l’exécutif pour dit-il « notre intérêt commun. »

Structuré en cinq axes stratégiques, le Plan de résilience sur la crise alimentaire pour la période 2022-2023 vise entre autres, la promotion d’une politique de substitution aux importations ; la stabilisation des prix des produits alimentaires et agricoles essentiels et la facilitation du transport des produits de base depuis leur bassin de production vers les centres de consommation.  

Articles Populaires