dimanche, septembre 19, 2021
AccueilSociétéL'Université Denis Sassou Nguesso de Kintélé enfin inaugurée

L’Université Denis Sassou Nguesso de Kintélé enfin inaugurée

-

Le président de la République Denis Sassou Nguesso a procédé à l’inauguration de l’Université Denis Sassou Nguesso de Kintélé (UDSN) ce vendredi 05 février en présence de plusieurs Chefs d’Etats. 

Sissoco Embalo, Mahamadou Issoufou et Macky Sall, respectivement chefs d’Etat de la Guinée Bissau, du Niger et du Sénégal ont pris part à la cérémonie d’inauguration du premier module de l’Université panafricaine Dénis Sassou Nguesso de Kintélé (UDSN), ce 05 février 2021. 

La cérémonie a été placée sous le patronage de leur homologue congolais Denis Sassou Nguesso.  

Bâtie sur une superficie de 350 hectares, l’université de Kintélé a une capacité d’accueil estimée à trente mille étudiants (30 000) et comporte une cinquantaine de bâtiments, a indiqué Jean Jacques Bouya ministre de l’Aménagement, de l’équipement et des grands travaux. 

En outre, elle comporte : 3768 dortoirs dédiés aux étudiants et des logements pour les responsables de l’établissement et du corps enseignant. 

L’UDSN dispose aussi d’un centre sportif universitaire, d’un parking d’une capacité de 500 places, d’un restaurant universitaire, d’une police universitaire, d’une caserne des sapeurs pompiers…

L’ouverture de l’université se fera de manière séquentielle, avec l’option de l’étoffer progressivement. Pour cause, 11 bâtiments sur 53 sont disponibles suite aux temps d’arrêts qu’a connus le chantier, a indiqué Jean Jacques Bouya. 

Pour cette première phase de lancement, trois établissements sur onze été ouverts, à savoir : l’Institut Supérieur de Sciences Géographiques, Environnement et Aménagement (ISGEA), l’Institut Supérieur d’Architecture, Urbanisation, Bâtiment et Travaux Publics (ISAUBTP), avant d’ajouter dans les prochains jours la Faculté des Sciences Appliquées, selon Bruno Jean-Richard Itoua, ministre de l’Enseignement supérieur.

Le coût global de réalisation des travaux de l’UDSN s’élèvent à 241 milliards 647 millions de francs cfa dont 110 milliards perçus par l’entreprise au titre des acomptes au projet, a déclaré Jean Jacques Bouya. 

Prenant la parole, le ministre de l’Enseignement supérieur Bruno Jean-Richard Itoua n’a pas caché sa satisfaction suite à la livraison du premier module de l’UDSN pour booster le sous-secteur de l’enseignement national mais aussi panafricain. 

Après les discours de circonstance lus tour à tour par l’autorité préfectorale de Kintélé Georges Kilébé, les responsables de l’établissement, le président du Cames, le professeur Bertrand Mbatchi et les membres du gouvernement, la place est revenue aux sages de la localité de Kintélé. 

Au terme de la cérémonie, le Chef de l’Etat et ses homologues ont visité les installations de l’université après le rituel traditionnel et la coupure du ruban symbolique.

Le lancement officiel de l’UDSN est consécutive au démarrage des activités académiques au sein de ladite école supérieure ce lundi 1er février au titre de l’année académique 2021-2022.

Grâce à l’inauguration de l’UDSN, la République du Congo tient désormais sa seconde université publique 50 ans après la construction de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville. 

Signalons que des toges à titre symbolique ont été remises aux quatre chefs d’Etats présents à cette cérémonie d’inauguration.

Articles Populaires