dimanche, juin 20, 2021
AccueilActualitésJusticeLes magistrats Congolais affirment n’obéir qu’à la loi  

Les magistrats Congolais affirment n’obéir qu’à la loi

-

La déclaration des Évêques du Congo continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive au sein de l’opinion publique congolaise. La dernière sortie majeure en date est celle des magistrats des cours et tribunaux du Congo.

Réunis en assemblée générale ce 4 février, ils sont revenus, pour condamner, sur les propos accusatoires tenus les hommes d’Église à leur encontre. Les magistrats disent avoir constaté un amalgame manifeste dans le traitement de certains sujets notamment sur la question de la libération des prisonniers politiques. 

Ils déplorent des insinuations faites à leurs encontre, qui visent à faire croire que la justice congolaise serait inféodée au pouvoir, et assurent que les décisions rendues au nom de la justice congolaise « ont toujours été rendues sous la bannière et sous la foi juste et équitable et par ailleurs par des magistrats qui apprécient l’étendue de leur indépendance », a indiqué l’avocat général Théophile Mbiti, lisant la déclaration des magistrats.

Tout en rejetant catégoriquement les accusations portées à leur encontre, les magistrats du Congo ont souligné ne pas accepter d’être instrumentalisés « infantilisée et humiliée » par des personnalités, ce, à des fins qui ne servent pas l’intérêt général.

Articles Populaires