jeudi, décembre 8, 2022
AccueilEconomieLes dépôts de carburants de la Sclog ne sont pas « vides...

Les dépôts de carburants de la Sclog ne sont pas « vides », rassure Collinet Makosso

-

La Société commune de logistique (Sclog), en charge de stockage et de transport massif des carburants terrestres et d’aviation sur l’ensemble territoire national n’est pas en rupture de stocks de carburants, malgré la pénurie de gazole, a indiqué ce mercredi 8 juin, le Premier ministre Anatole Collinet Makosso.

Le chef du gouvernement Anatole Collinet Makosso a été face aux membres de la Chambre haute du Parlement ce mercredi 8 juin à l’hémicycle du Sénat lors d’une séance plénière, consacrée à l’exercice des questions d’actualité. 

Cette interpellation des parlementaires fait suite aux pénuries de carburant observées depuis plusieurs années et de façon répétitive sur toute l’étendue du territoire national.

♦Lire aussi : Encore une pénurie de carburant dans les stations-services de Brazzaville

Répondant aux préoccupations des élus du peuple, le Premier ministre s’est voulu rassurant quant aux prévisions faites par la Société commune de logistique (Sclog) en matière d’approvisionnement en carburant. 

Selon lui, cette entreprise, au cœur de la chaîne logistique pétrolière dans notre pays dispose à ce jour, le super-carburant et Jet A1 pour l’aviation sauf du gazole, un produit pétrolier devenu rare.

« Je peux vous dire que les chiffres en notre possession montrent que les stocks de niveau sont maintenus dans les dépôts à PointeNoire et Brazzaville à un bon niveau en supercarburant », a-t-il déclaré, avant d’ajouter « à ce jour, la situation de supercarburant s’est stabilisée avec une autonomie moyenne de 14 jours de consommation sur l’ensemble du territoire national. » 

Par ailleurs, le Premier ministre a annoncé quelques mesures mises en œuvre « dans l’immédiat », dit-il pour pallier cette pénurie de carburants. 

Selon lui, un tanker transportant 9 622 m3 de super-carburant et plus de 4 800 m3 de gasoil a été réceptionné le 6 juin dernier à Pointe-Noire. Aussi, un autre navire transportant plus de 19 000 m3 est attendu ce vendredi 10 juillet. 

Articles Populaires