dimanche, octobre 2, 2022
AccueilEconomieEncore une pénurie de carburant dans les stations-services de Brazzaville

Encore une pénurie de carburant dans les stations-services de Brazzaville

-

L’approvisionnement en essence et gasoil à Brazzaville est devenu difficile depuis près d’une semaine, la faute à une énième pénurie de ces hydrocarbures   essentiels au transport de biens et de personnes. 

A Brazzaville, les automobilistes sont confrontés une nouvelle fois à une carence  manifeste de produits pétroliers. 

Se procurer de l’essence et du gasoil dans les stations-services est devenu un vrai casse-tête depuis environ une semaine. Aucune explication officielle n’a pour l’heure été donnée à ce sujet. 

Dans la capitale, on observe des files d’attente interminables dans les stations-services. Une situation qui a handicapante pour les chauffeurs de véhicule de transport en commun dont l’activité commerciale est lourdement impactée.

Après des heures d’attente voire toute une journée dans l’espoir d’approvisionner leurs véhicules, de nombreux automobilistes se voient exiger le paiement de pots-de-vin par des pompistes, pour obtenir le précieux liquide témoignent plusieurs chauffeurs. 

Une pratique devenue fréquente lors des pénuries de carburant dans le pays, une fois de plus, c’est le consommateur final qui en paye les frais. Le cout de transport a augmenté en quelques heures, les morcellements de trajet encore appelé « demi-terrains » ont été automatiquement mis en place par les transporteurs.

« La course de taxi est passée de 1000 francs CFA à 1 500 francs CFA et de 150 francs CFA à 250 francs CFA pour le bus, notamment dans les quartiers situés en banlieue de la ville. » témoigne un utilisateur.

♦Lire aussi : Nouvelle pénurie de carburant à Brazzaville

Soucieux de pouvoir poursuivre leurs activités, des usagers de la route sont contraints de s’approvisionner auprès des revendeurs clandestins appelés « les Kadhafi ».

Ce problème récurrent n’honore pas le rang de sixième producteur de pétrole d’Afrique avec 354 000 barils produit par jour occupé par la République du Congo.

Articles Populaires