AccueilSociétéLes autorités locales de Pointe-Noire appelées à l'éradication du phénomène bébés noirs 

Les autorités locales de Pointe-Noire appelées à l’éradication du phénomène bébés noirs

-

Ce mardi 26 avril, le haut-commissaire à la justice restaurative, à la prévention et au traitement de la délinquance juvénile, Adolphe Mboumba a appelé les autorités locales de PointeNoire à se mettre résolument au travail en vue de mettre fin à la délinquance juvénile notamment au phénomène des « Bébés noirs »

Les autorités politico-administratives et militaire de PointeNoire ainsi que les responsables des confessions religieuses et de la société civile ont eu une séance de travail ce mardi 26 avril avec le haut-commissaire à la justice restaurative, à la prévention et au traitement de la délinquance juvénile, Adolphe Mbou-Maba. 

Au cœur des échanges, la lutte contre le phénomène des bébés noirs, une délinquance juvénile qui crée un climat d’insécurité dans nos quartiers.

Les participants ont été appelés à prendre des dispositions nécessaires pour la restauration du climat de paix et de tranquillité dans les 6 arrondissements de la ville océane. 

« Notre pays comme bien d’autres connait des difficultés créées par nos jeunes délinquants qui sont appelés particulièrement Bébés noirs, et qui se subdivisent en Américains, en Chinois et bien d’autres… C’est un problème très préoccupant et capable de déstabiliser de façon surprenante si l’on y prend garde », a alerté Adolphe Mbou-Maba.

♦Lire aussi : Les bébés noirs de Talangaï réclament l’insertion professionnelle

Le Haut-commissaire à la justice restaurative, à la prévention et au traitement de la délinquance juvénile, prévoit un échange avec les bébés noirs de la capitale économique ce mercredi 27 avril en vue de trouver des solutions idoines à cette problématique.

Le séjour de travail d’Adolphe Mbou-Maba à PointeNoire s’inscrit dans le cadre de la série des rencontres qu’il avait entamé en janvier dernier à Brazzaville, avec les chefs de quartiers, les responsables des confessions religieuses, les agents de force publique et les bébé noirs. 

Articles Populaires