Accueil Société Les agents de la clinique Albert Leyono revendiquent le paiement de leurs...

Les agents de la clinique Albert Leyono revendiquent le paiement de leurs primes

-

Le personnel de la clinique municipale Albert Leyono à Brazzaville réclame plusieurs mois d’arriérés de primes. À cet effet, un mouvement d’humeur a été organisé par les agents de cet établissement sanitaire en milieu de semaine. 

Basée dans l’arrondissement 5 Ouenzé, à Brazzaville, la clinique municipale Albert Leyono fait partie des hôpitaux réquisitionnés par le gouvernement pour l’accueil des malades du coronavirus Covid-19.

Une crise sanitaire qui cristallise l’attention des autorités depuis le début de la pandémie. Pourtant, les agents de cette formation affirment ne pas être rentrés en possession de plusieurs mois de rétribution.

Se sont au total, 107 employés répartis en deux groupes qui réclament le paiement de leurs primes. Il s’agit d’une part, des agents de la Coordination nationale accusant quatre (4) mois d’arriérés et deux (2) mois arriérés pour les infirmiers et médecins qui ne sont pas de la Coordination nationale, déclare le docteur René Soussa, Coordonnateur du Site Albert Leyono. 

Les membres du corps médical de la clinique municipale Albert Leyono menacent désormais d’abandonner les patients, suite à ce qu’il considèrent comme un non-respect des engagements pris par les autorités gouvernementales.

« Livrés à eux-mêmes », le collectif des agents de santé de cet hôpital sollicite l’intervention du Chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso dans le règlement de ce conflit, rappelant qu’ils sont en première ligne de la lutte contre le Covid-19, indique Lancel Nguia, assistant sanitaire à Leyono. 

Une manifestation qui contraste avec la célébration au même moment de la journée mondiale de la sécurité des patients qui mettait à l’honneur cette année, le rôle primordial des agents de santé dans la sécurité des patients.  

En rappel, le gouvernement avait annoncé « l’allocation de primes exceptionnelles à tous les personnels de santé et auxiliaires mobilisés pour la lutte contre le Covid-19 », lors de la réunion inaugurale de la Coordination nationale de gestion de la pandémie Covid-19, le 10 avril dernier. 

Articles Populaires