mardi, janvier 26, 2021
Accueil Economie Le patronat de la RDC s'oppose à l'importation du ciment en provenance...

Le patronat de la RDC s’oppose à l’importation du ciment en provenance de la République du Congo

-

Le collectif des entreprises de la République démocratique du Congo s’oppose à la mesure dérogatoire autorisant l’importation des 100 000 tonnes de ciment gris chaque année en provenance du Congo Brazzaville. 

La Fédération des entreprises du Congo (FEC), regroupement d’opérateurs économiques de la RDC a eu une séance de travail jeudi dernier à Kinshasa. 

Au cours de cette rencontre marquant la rentrée d’affaires des entreprises congolaises (RDC), la FEC a réagit à la récente mesure dérogatoire autorisant le Congo Brazzaville de ravitailler la RDC en ciment gris chaque année. Une dérogation accordée par Jean-Lucien Bussa Tongba, ministre du Commerce extérieur de la République démocratique du Congo ce début de mois.

Une initiative qualifiée de « scandale » par le patronat de la RDC qui estime que le partenariat entre les deux pays  « n’aboutira qu’à tuer les industries locales et les emplois de nos compatriotes congolais et entretenir et rémunérer les facteurs de production dans les pays producteurs. », dénonce Albert Yuma Mulimbi, président de la FEC.

La FEC trouve la décision des autorités de la RDC « incompréhensible », elle assure avoir démontré la capacité des cimenteries locales à satisfaire la demande dans les zones pointées par la dérogation. De plus, affirme Albert Yuma Mulimbi, les prix du sac de ciment ont connu une baisse conséquente « entre 11 et 13 dollars contre 25 dollars auparavant » une autre preuve que le marché ne souffre pas d’une rareté du produit.

Le syndicat patronal demande alors au gouvernement d’inviter les cimentiers de la République du Congo à venir investir en RDC pour « concurrencer » les industries locales.

Articles Populaires