mercredi, septembre 28, 2022
AccueilPolitiqueLe nouveau siège de l'Assemblée nationale accueille ses premiers locataires

Le nouveau siège de l’Assemblée nationale accueille ses premiers locataires

-

L’Assemblée nationale s’est réunie pour la première fois au sein de son nouveau siège de Bacongo, dans le deuxième arrondissement de Brazzaville, soit près d’une année après son inauguration le 3 mars dernier. 

Il est tenu ce mardi 1er février, l’ouverture de la 14ème session ordinaire dite administrative de l’Assemblée nationale sous l’autorité de son président Isidore Mvouba. 

Cette séance a été organisée dans les nouvelles installations de la Chambre basse du Parlement érigées à quelques encablures de la Place de la République à Bacongo, dans le deuxième arrondissement de Brazzaville. Une première depuis son inauguration en mars 2021.

Ce nouveau siège est doté d’une capacité d’accueil de 500 places à l’hémicycle et de bureaux pouvant contenir environ 360 personnes.

♦Lire aussi : Congo – Brazzaville : inauguration du nouveau siège du Parlement

Dans son mot de circonstance, le président de l’Assemblée, Isidore Mvouba a appelé ses collègues députés au travail et à rompre avec l’absentéisme, un comportement plusieurs fois déploré dans l’ancien siège.

« Ici, les députés devront sortir des sentiers battus de la routine routinière. Sortir des sentiers battus, c’est renforcer les activités de contrôle parlementaire de l’action gouvernementale et viser l’amélioration de la procédure législative », a-t-il déclaré.  

♦Lire aussi : Les députés demandent des sanctions financières contre leurs collègues absentéistes

De ce fait, il a annoncé l’application stricte du règlement intérieur de leur institution en cas d’absences notoires et injustifiées de certains députés. 

A l’issue de la session, Isidore Mvouba a annoncé l’instauration du vote électronique, d’où la nécessité pour les députés de s’adapter aux nouvelles technologies imposées par le nouveau siège, a-t-il dit.

« D’ici, j’admire la beauté architecturale remarquable, la modernité incontestable de cet édifice qui augure l’ère du numérique dans laquelle nous sommes toutes et tous appelés à nous inscrire », a-t-il indiqué. 

La séance de question d’actualité qui aura lieu ce jeudi 3 février annonce les couleurs, a renchéri le président de l’Assemblée nationale. 

Cette infrastructure est un don de la République populaire de Chine. Elle a été financée à hauteur de 34 milliards 492 millions de F CFA par la partie chinoise contre une contribution de 6 milliards 227 millions de F CFA du gouvernement congolais. 

Le bâtiment qui accueille le nouveau siège de la chambre basse du Parlement est le même que celui où se réuniront désormais les sénateurs. 

Articles Populaires