dimanche, juillet 25, 2021
AccueilA La UneLe nombre de cas actifs de Covid-19 dégringole en République du Congo

Le nombre de cas actifs de Covid-19 dégringole en République du Congo

-

Le nombre de cas actifs de coronavirus a considérablement chuté au cours de ces 8 derniers jours, renseigne, le bilan épidémiologique publié par le ministère de la Santé ce début de semaine. Seules 789 personnes seraient actuellement porteuses du virus contre 2 150 il y a moins de 10 jours. 

Le ministère en charge de la Santé a mis à jour le bulletin de la situation virologique du coronavirus Covid-19 dans le pays ce lundi 31 août. 

Il ressort que le Congo ne compte désormais que 789 cas actifs de coronavirus Covid-19 dont 516 pour le seul département de Brazzaville. La Sangha qui devient le deuxième département le plus actif avec 82 cas actifs devance Pointe-Noire et ses 71 cas. Des statistiques inattendues, qui laissent interroger sur cette évolution spectaculaire de la situation épidémiologique dans le pays. 

Alors que d’aucuns parlent de réduction du nombre de prélèvements pour expliquer cette baisse, les statistiques montrent que plus de 7 700 tests ont été réalisés durant le mois d’août contre plus de 8 600 au mois de juillet. Un écart pas assez conséquent pour soutenir cette thèse.

Le professeur Alexis Elira Dokékias, président de la Commission prise en charge au sein du Comité de riposte au coronavirus (Covid-19) présentait en mai dernier le protocole thérapeutique adopté par le Congo qui serait à l’origine de l’augmentation du nombre de cas de guérison.

Il s’agit d’une trithérapie comprenant « la chloroquine et dérivés, l’azithromycine à doses suffisantes pendant dix jours, et un traitement antiviral pour une durée de quinze jours. », précisait le scientifique congolais. 

Une formule qui semble porter ses fruits au vu des résultats obtenus laissant croire que le pic de contamination atteint en juillet a été dépassé bien qu’il faudra attendre des précisions des autorités compétentes sur la question. 

Quoi qu’il en soit la situation pourrait jouer en faveur de l’adoption de nouvelles mesures de déconfinement, notamment à Brazzaville et Pointe-Noire où le dispositif avait été renforcé fin juillet

 

Articles Populaires