samedi, novembre 28, 2020
Accueil Société Le feuilleton se poursuit au CHU de Brazzaville

Le feuilleton se poursuit au CHU de Brazzaville

-

  • Instruite à réhabiliter Bienvenu Victor Kouama dans ses fonctions au sein des effectifs du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHUB), par la Commission de litiges dudit établissement sanitaire, la Direction Générale du CHU de Brazzaville s’est dite résolue à maintenir sa décision de licenciement de l’intéressé.  

La Commission de litiges du CHU-B a jugé « abusif et irrégulier » le licenciement de  Bienvenu Victor Kouama. Elle a instruit ce jeudi 15 octobre, la direction générale de la formation sanitaire à reconduire ce dernier à ses fonctions.

Une décision que n’accepte pas le nouveau directeur de la structure hospitalière, Denis Bernard Raiche, qui a adressé une correspondance à la ministre en charge de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo.

Dans sa correspondance, le manager canadien déplore un manque de professionnalisme de la part des membres de la commission, un temps de parole inégalement réparti, et des écarts de langage, entre autres, qui n’auraient pas été recadrés par la commission.

Face à cet état de fait, Denis Bernard Raiche doute de la bonne foi de la Commission de litiges, de « l’indépendance, l’impartialité, et l’objectivité de la commission », a-t-il dénoncé.

Il a ainsi fait part à la ministre de son objection à la décision de la Commission de litiges, et de son intention de maintenir le licenciement de Bienvenu Victor Kouama, tout en remerciant la ministre par avance pour les actions qu’elle entreprendra afin de « permettre d’avoir un climat social apaisé », dit-il.

Après plusieurs péripéties dans le dossier de cette structure de santé, voici un nouveau rebondissement qui risque de voir, une fois de plus, l’hôpital s’enliser dans une situation de tension sociale. Affaire à suivre.

Articles Populaires