jeudi, janvier 27, 2022
AccueilEconomieLe Congo importe des denrées alimentaires pour environ 700 milliards de FCFA...

Le Congo importe des denrées alimentaires pour environ 700 milliards de FCFA par an

-

Lors de son message sur l’état de la nation ce mardi 28 décembre, le Chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso est revenu sur les statistiques relatives à la balance commerciale de la République du Congo. Il en ressort notamment que notre pays importe entre 500 et 700 milliards FCFA par an de produits alimentaires.

Le président de la République Denis Sassou Nguesso a tenu son premier message sur l’état de la nation pour le compte du quinquennat 2021-2026 ce mardi 28 décembre 2021, au Palais des congrès de Brazzaville, devant le parlement réuni en congrès.

Dans son discours, le Chef de l’Etat a entre autres déploré le déficit alimentaire que connaît notre pays. Selon lui, les données disponibles mettent en exergue les enjeux en présence et les défis qu’il nous faut relever. A titre d’illustration, le coût des denrées alimentaires importées par notre pays et essentiellement composées de viande, de volaille et de produits halieutiques, varie entre 500 et 700 milliards de francs CFA par an.  

Une situation qui n’est pas sans conséquences sur le coût de la vie des Congolais.

Denis Sassou Nguesso mise sur l’intensification des activités agropastorales afin de permettre au Congo d’avoir de l’auto-suffisance alimentaire et de limiter les importations des denrées alimentaires. 

En rapport avec cette question cruciale et récurrente des importations alimentaires, il sied d’engager une véritable croisade en faveur du développement de l’élevage bovin, porcin, caprin et de volaille ainsi qu’une pisciculture à grande échelle”, a annoncé Denis Sassou Nguesso. 

Pour le président de la République, la diversification de l’économie nationale passe principalement par l’agriculture. Un programme d’installation de 100 zones agricoles protégées sera lancé sur l’ensemble du territoire national, dès l’année prochaine, a-t-il assuré. 

Aussi, les autorités gouvernementales assurent avoir pris les dispositions nécessaires pour la formation des maraîchers. 

Devant la nécessité de développer les compétences des jeunes dans le domaine de l’agriculture, une ferme-école a été installée sur le site de l’Incubateur agricole du Congo, à Gamboma, dans le département des Plateaux, grâce au soutien de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture”, a déclaré Denis Sassou Nguesso. 

En rappel, la deuxième session ordinaire du Conseil économique, social et environnemental (CESE) qui s’est clôturée le 10 décembre dernier à Brazzaville, avait relevé la problématique du déficit alimentaire qui contraint le Congo à recourir aux importations. 

Articles Populaires