vendredi, avril 16, 2021
Accueil Actualités Culture La proposition de loi portant statut de l’artiste renvoyée en commission par...

La proposition de loi portant statut de l’artiste renvoyée en commission par le Sénat

-

Adoptée en assemblée plénière le 18 décembre dernier par l’Assemblée Nationale, la proposition de loi portant statut de l’artiste au Congo, a été renvoyée en commission par le Sénat suite aux imprécisions constatées par la chambre haute.

La proposition de loi soumise par Léonidas Carel Mottom Mamoni, qui vise à professionnaliser la pratique de l’art au Congo a reçu un avis défavorable de la part de la chambre haute du Parlement congolais réunis en plénière le 2 avril dernier. 

Un rejet qui selon les parlementaires est consécutif aux incohérences constatées au niveau de la forme du rapport. Le Sénat a renvoyé la proposition à la Commission éducation, culture, science, information et technologie, afin d’harmoniser le texte avec son auteur, avant son retour à l’hémicycle pour examen et adoption.

Léonidas Carel Mottom Mamoni reste optimiste quant à l’adoption de cette loi, « nous avons assez d’arguments pour faire adopter cette proposition de loi. », a-t-il affirmé.

Une proposition de loi qui selon son initiateur devrait permettre de « créer les conditions pour faire en sorte que l’on puisse reconnaître la culture et les arts comme secteur professionnel attitré. », concerne l’artiste de spectacle, des arts visuels, graphiques et plastiques, de la mode, de la publicité, le technicien et l’entrepreneur culturel et artistique.

Une proposition avait, dès son annonce, été saluée par les artistes, le secrétaire général de l’Union des musiciens congolais, Romain Gardon, estimait qu’« il était inadmissible que soixante ans après les indépendances, la culture, la peinture et tout ce qui se rapporte aux arts soit encore informel ».

Articles Populaires