dimanche, juin 20, 2021
AccueilInternationalLa CEMAC lève 2500 milliards pour financer ses 11 projets intégrateurs

La CEMAC lève 2500 milliards pour financer ses 11 projets intégrateurs

-

La Table ronde de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) sur le financement des projets intégrateurs qui s’est tenue du 16 au 17 novembre 2020 à Paris en France, a permis à l’organisation de collecter 2500 milliards de FCFA qui serviront au financement de 11 projets intégrateurs prioritaires du Programme Economique Régional (PER).

Contenus dans le Programme Economique Régional (PER) de la zone CEMAC, les onze (11) projets prioritaires qui ont été présentés lors de la rencontre de Paris ont su capter l’attention des promoteurs qui ont sorti le chéquier.

En effet, si l’objectif était de réunir 4 milliards d’euros pour financer onze projets d’investissement intégrateurs sur une période de cinq ans avec une enveloppe de 709 millions était déjà assurée, ce sont finalement 3,8 milliards d’euros sur les 3,3 espérés, qui ont pu être collectés.

Autant dire que cette Table Ronde marquée notamment par la présence du Pr Daniel Ona Ondo président de la Commission CEMAC et du Premier ministre Clément Mouamba, représentant du Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, Président en exercice du Programme des Réformes Économiques et Financières de la Cemac a connu un franc succès.

Visant à faciliter et accélérer la libre circulation des personnes, des biens et des services entre les pays de la sous région, ces 11 projets intégrateurs financés sous forme de prêts concessionnels, de dons et de partenariat public-privé, devront donc à terme permettre d’assurer « la restauration de la viabilité des finances publiques et de l’endettement » comme l’a à juste titre souligné le Pr Daniel Ona Ondo.

Ce dernier qui a plaidé lors de son allocation d’ouverture, pour un « investissement massif dans le capital humain » avec pour ambition de « restaurer une dynamique de progrès par des mesures de relance », voit donc les nombreux atouts et les nombreuses potentialités de la région, s’ouvrir aux investisseurs.

Avec Gabon Media Time

Articles Populaires