lundi, novembre 28, 2022
AccueilPolitiqueJour du vote par anticipation des agents des forces de l'ordre

Jour du vote par anticipation des agents des forces de l’ordre

-

Le policiers, gendarmes et militaires procèdent ce lundi 04 juillet, sur l’ensemble du territoire national, au vote par anticipation comptant pour le premier tour des élections législatives et locales. 

La campagne électorale en vue des élections législatives et locales de cette année démarrée le 24 juin dernier a été suspendue ce samedi 02 juillet pour laisser place au vote spécial des membres de la force publique. 

Ainsi, ce lundi 04 juillet, les militaires, policiers et gendarmes sont attendus pour faire le choix de leur représentant à l’Assemblée Nationale, au Sénat et au Conseil départemental et municipal. 

Lors d’une conférence de presse, le 02 juillet dernier à Brazzaville, le président de la Commission nationale électorale indépendante (Cnei), Henri Bouka, a assuré l’opinion sur les modalités de vote des hommes en uniforme telles que définies par la loi. 

Il n’y aura pas un seul bureau de vote dans les casernes, les agents des forces de l’ordre vont voter dans leurs localités ou quartiers respectifs, a-t-il laissé entendre.

« Il n’y aura pas de chaos. Nous travaillons pour garantir une bonne élection des agents de la force publique, le 4 juillet, puis le vote général, le 10 juillet prochain », a déclaré Henri Bouka.

♦Lire aussi : Vote de la force publique : les populations vaquent librement à leurs occupations toute la journée

Après le vote spécial des militaires, gendarmes et policiers, interviendra ce dimanche 10 juillet le vote des civils. 

En rappel, approuvé par le Parlement en 2020, le système du vote par anticipation des membres de la force publique est à sa deuxième application après celle du 17 mars 2021 lors de la présidentielle. 

Elle ne donne pas lieu à une « ville morte », les populations vaquent librement à leurs occupations toute la journée.

Articles Populaires