mercredi, janvier 27, 2021
Accueil A La Une Jacqueline Lydia Mikolo salue le travail de Sylvain Villiard à la tête...

Jacqueline Lydia Mikolo salue le travail de Sylvain Villiard à la tête du CHU-B

-

La ministre de la Santé, Jacqueline Lydia Mikolo s’est dite satisfaite du travail accompli par Sylvain Villiard à la tête de la Direction générale du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B ). Le désormais, ex Directeur général du CHU-B est retourné dans son pays d’origine, le Canada.

Jacqueline Lydia Mikolo a annoncé ce mercredi 2 septembre, le départ du Directeur général du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, Sylvain Villiard, lors d’une séance de travail avec le personnel de ladite structure.

Dans son propos, la ministre a voulu rassurer l’opinion sur la nature du départ du manager canadien soulignant qu’il ne s’agit pas d’un licenciement ni d’une démission.

La ministre a par ailleurs dressé un bilan positif du passage de l’ancien directeur général à la tête du CHU-B.

A en croire Jacqueline Lydia Mikolo, les deux (2) ans que Sylvain Villiard a passé à la Direction générale du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville ont été bénéfiques pour cette formation sanitaire « malade ».

Jacqueline Lydia Mikolo a, au nom de l’exécutif, félicité l’ex Directeur général pour son « travail ardu », dans la préparation de terrain et la consolidation des axes d’intervention pour l’amélioration de la qualité des soins et services au CHU-B.

Abordant dans le sens de la ministre en charge de la Santé, le professeur Roger Richard Bileko, inspecteur général de la Santé a indiqué que plusieurs réformes ont été réalisées grâce à la contribution du cadre canadien.

« On ne peut plus être un chef de service à vie, les nominations se feront désormais sur la base des performances tous les trois (3) ans, et le recrutement se fera dorénavant sur la base d’un test et non sur des affinités », a précisé le professeur Roger Richard Bileko.

Si la polémique reste entière sur la fin de contrat de l’ex Directeur général du CHU-B, les autorités sanitaires, en tête desquelles la ministre de la Santé sont formelles, son départ s’inscrit dans la logique du contrat de collaboration établi entre le CHU-B et le Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

Articles Populaires