lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésJusticeFonds covid-19 et Fonds national de solidarité : "Certains marchés des biens...

Fonds covid-19 et Fonds national de solidarité : « Certains marchés des biens et services ont été passés avec de nombreuses irrégularités »

-

La Commission nationale de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques (CNTR) a rendu public, ce mercredi 18 janvier, les résultats des enquêtes portées sur la gestion du Fonds covid-19 et du Fonds national de solidarité dédiés à la lutte contre la Covid19 dans notre pays. Ces enquêtes se sont soldées par une note négative selon le président de la CNTR, Joseph Mana Fouafoua.  

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 18 janvier à Brazzaville, la Commission nationale de transparence et de responsabilité dans la gestion des finances publiques (CNTR) est revenue sur la lutte contre la corruption et l’amélioration de la gouvernance financière en République du Congo. 

Dans cette correspondance, la CNTR par le truchement de son président, Joseph Mana Fouafoua a relevé les résultats d’un diagnostic réalisée en octobre dernier sur le fonctionnement du Fonds covid-19 et le Fonds national de solidarité, dédiés à la lutte contre la Covid19.

La CNTR dit avoir relevé une mauvaise gestion de ces Fonds. 

« Certains marchés des biens et services ont été passés avec de nombreuses irrégularités ; l’Etat congolais s’est retrouvé très endetté ; certains bénéficiaires des marchés ont été payés sans avoir livré les biens et services commandés », a déclaré Joseph Mana Fouafoua. 

♦Lire aussi : La CNTR alerte sur une gestion des finances publiques « peu orthodoxe » dans les administrations 

Face à cette situation, la CNTR interpelle les parties prenantes afin de s’expliquer sur ces faits.  

« La CNTR invite pour audition toutes les personnes physiques ou morales intéressées ou se reconnaissant dans ces faits à se présenter les 26 et 27 janvier à 10 heures précises, à son siège, sis au n°165 avenue Nelson-Mandela, au Centre-ville de Brazzaville. Toutes les personnes concernées doivent se munir de toutes pièces justifiant les faits relevés », a souligné son président. 

Lors de l’ouverture des travaux de sa deuxième session ordinaire, le 17 octobre dernier à Brazzaville, la CNTR avait alerté sur des pratiques peu orthodoxes observées dans la gestion du Fonds covid-19 et du Fonds national de solidarité, confiée aux ministères en charge des Finances et de la Santé. 

Articles Populaires