mardi, janvier 19, 2021
Accueil A La Une Kiosques à Brazzaville : dernier délai avant déguerpissement

Kiosques à Brazzaville : dernier délai avant déguerpissement

-

Les kiosques Mobile Money(Mtn et Airtel), Cogelo, Premier Bet et Congo Bet ont été sommés de libérer l’espace publique. Les autorités municipales évoquent une stratégie d’embellissement des artères de la capitale.

Le 07 janvier 2020, Marius Okana, 1er adjoint au Maire de Brazzaville est monté au créneau contre les tenanciers de kiosques Mobile Money (MTN et Airtel), et de paris sportifs qui, selon lui, occupent anarchiquement l’espace public.

A cette effet, une circulaire signée du maire Christian Roger Okemba avait été rendue publique. Elle intimait à « toute personne exerçant des activités liées à ces kiosques de libérer les trottoirs et autres espaces publics occupés » annonçant la date du 31 janvier comme dernier délai avant « enlèvement forcé des différents kiosques. »

Bien que cette mesure vise l’assainissement de la ville de Brazzaville, elle reste vivement contestée par les tenanciers des kiosques qui là jugent soudaine et évoquent la perte de leurs gagne pain « je me prends en charge grâce à mon activité de Mobile Money », assure un vendeur.

Pour la plupart de ces commerçants la mairie de Brazzaville aurait mieux à faire, « La mairie de Brazzaville doit d’abord s’occuper des vrais problèmes qui minent la ville de Brazzaville avant de s’en prendre à un secteur qui a généré des emplois », martèle une commerçante abordée sur l’avenue de l’OUA.

Ils seraient des milliers de jeunes diplômés ou non touchés par cette circulaire. La mairie affirmant ne pas connaître le nombre exact de personnes impactées par cette mesure rapporte Radio France Internationale (RFI).

Articles Populaires