dimanche, octobre 2, 2022
AccueilSociétéCovid19 : vers un allègement de plusieurs restrictions dans les prochains jours

Covid19 : vers un allègement de plusieurs restrictions dans les prochains jours

-

La République du Congo examine les possibilités d’alléger certaines contraintes sociales imposées aux populations depuis près de deux ans pour lutter contre la Covid-19. C’est ce qui ressort de la réunion de la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 tenue ce jeudi 20 Janvier. 

L’état d’urgence sanitaire et les mesures qui l’accompagnent sont en vigueur depuis le 31 mars 2020 en République du Congo. 

Alors qu’il a été prorogé la semaine dernière pour 90 jours, l’issue de cet état d’exception prévue autour du 23 avril sera suivie avec beaucoup d’attention de la part de l’opinion. Pour cause, un certain nombre de libertés individuelles et collectives pourraient être retrouvées par les populations, si l’on en croit le dernier compte rendu de la réunion de la coordination nationale.

♦Lire aussi : Prorogation de l’état d’urgence pour 90 jours

En effet, un rapport de la Task Force sur l’impact social et économique des mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid19 depuis son apparition le 14 mars 2020 sera soumis à la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 au cours de sa prochaine réunion, prévue dans un délai de trente (30) jours. 

Cette étude a pour objectif de permettre au gouvernement d’ajuster les mesures tendant à favoriser le relèvement des entreprises et à alléger certaines contraintes sociales auxquelles sont soumises les populations depuis près de deux ans”, a rapporté le porte-parole du gouvernement Thierry Moungalla.

Pour sa part, le Sénat, par le truchement de son président, Pierre Ngolo, estime que ce délai de 90 jours au plus accordés à l’exécutif permettra à ce dernier de poursuivre son action de lutte contre la Covid-19 « avec efficacité«  et d’avoir la « marge nécessaire«  pour apporter les « corrections«  qui s’imposent. 

On espère qu’au terme de cette évaluation, la situation sera meilleure et nous conduira certainement à l’allègement de mesures de restrictions”, a déclaré Pierre Ngolo.   

Parmi les mesures de restrictions en vigueur figurent, le couvre-feu de 23h00 à 05h00 du matin à Brazzaville et Pointe-Noire, tous les jours de la semaine ; le port obligatoire et conforme du masque de protection ; l’observation, partout et par tous, toutes les mesures barrières ;

♦Lire aussi : https://congomediatime.com/pas-de-couvre-feu-les-24-et-31-decembre-2021/

Il y a aussi, le respect de la distanciation physique abord des transports en commun ; l’application des gestes barrières pendant le déroulement de tout événement familial, notamment les mariages, veillées funèbres, levées de corps et obsèques, situations particulièrement propices à la contamination à la Covid-19 ;  et  la fermeture des boîtes de nuit et autres lieux de danse. 

Le maintien du couvre-feu depuis près de deux ans à Brazzaville et Pointe-Noire apparaît comme l’une des mesures les plus contraignantes pour les populations. Pour de nombreux observateurs, c’est la principale mesure dont les conditions de levée ou de réaménagement devraient être discutées.

En rappel, lors des dernières célébrations des fêtes de fin d’année, les autorités congolaises avaient procédé à l’assouplissement de certaines mesures. Il avait été notamment décidé de la suspension du couvre-feu pour les réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre.  

Articles Populaires