mercredi, septembre 28, 2022
AccueilSociétéCovid19 : le rassemblement de plus de 100 personnes soumis à une...

Covid19 : le rassemblement de plus de 100 personnes soumis à une preuve vaccinale

-

Le gouvernement a redéfini, ce mardi 5 avril, les conditions de rassemblement de plus de 100 personnes sur le territoire national. Les intéressés doivent chacun en ce qui le concerne présenter un certificat de vaccination anti-covid19 pour y prendre part.

Le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla, a rapporté les conclusions de la réunion de la Coordination nationale de gestion de la pandémie de coronavirus covid-19 tenue ce mardi 5 avril par visioconférence. 

Il en ressort entre autres que sur recommandation de la Coordination nationale, l’exécutif a annoncé une nouvelle mesure visant le rassemblement de population « afin d’anticiper un éventuel rebond de la pandémie dans notre pays. »

« La Coordination nationale propose en outre la mesure suivante : présenter une preuve de vaccination attestant l’état vaccinal à la Covid-19 en cas de rassemblement de plus de 100 personnes (veillée, cultes, messes, événement sportif, séminaire, congrès, colloques, meeting, etc.) », a lu Thierry Moungalla.

♦Lire aussi : Covid-19 : « il n’y a pas de malades » dans plusieurs hôpitaux selon le Dr Gilbert Ndziessi

En effet, en dépit de la situation épidémiologique « encourageante sur le terrain », la Coordination nationale a suggéré que les autorités en charge de la riposte maintiennent une attitude globale de « grande prudence ».

Depuis l’apparition du premier cas déclaré dans notre pays, le 14 mars 2020, 379 403 personnes ont été testées, pour 24 000 cas confirmés de Covid-19, 188 cas actifs et 384 décès, soit un taux de létalité de 1,6%.

Cependant, la proportion des personnes complètement vaccinées est de 11,08% alors que le pays ambitionnait de vacciner au moins 30% pour de la population en décembre dernier, et dispose de 2 038 720 de doses de vaccin disponibles actuellement.

De quoi emmener les autorités congolaises à la mise en œuvre « effective » et « rapide » des nouvelles mesures.

« Accélérer la vaccination afin d’anticiper un éventuel rebond de la pandémie dans notre pays et de renforcer de manière stricte les contrôles aux frontières, eu égard aux derniers développements de la pandémie dans certaines parties du monde. »

Articles Populaires