vendredi, avril 16, 2021
Accueil Société Covid-19 : L'identité des patients déserteurs exposée ?

Covid-19 : L’identité des patients déserteurs exposée ?

-

Les autorités congolaises, remontées face au comportement à risque de certains individus testés positifs au covid-19 qui se sont fondus dans la nature, promettent de rendre publique l’identité des indélicats si ses derniers ne se manifestent pas dans les plus brefs délais.

Après le refus de la quarantaine, certains compatriotes, pour des raisons inavouées, jouent au jeu dangereux de la fuite après dépistage. Le professeur Alexis Elira Dokekias l’évoquait déjà, lors de son point de presse du mardi 14 avril, « Certaines personnes venues se faire dépister, ne prennent pas la peine d’attendre les résultats » assurait-il.

Ces personnes qui mettent en danger leur vie, celle de leurs proches, et celle de l’ensemble des concitoyens sont une menace pour la communauté.

Au regard de l’ampleur du phénomène et de la gravité des faits, la ministre de la Santé est montée au créneau. Au cours de son point de presse du 15 avril, Jacqueline Lydia Mikolo a appelé ces personnes à se rendre dans un délai de vingt-quatre heures dans les services de santé indiqués, sans quoi, leur identité sera rendue publique.

Le mécontentement de la ministre fait suite à la hausse spectaculaire des cas de coronavirus dans notre pays. En moins de 24 heures, les statistiques ont dangereusement grimpé, passant de 74 à 117 cas. Un chiffre qui a jetté un froid dans l’opinion congolaise qui 24 heures avant respirait l’optimisme.

On compte désormais sur l’ensemble du territoire 83 cas de transmissions locales, et la présence de ces quidams hors des sites de quarantaine laisse apparaître un risque potentiel de voir dans les jours avenirs ce chiffre augmenter.

Articles Populaires