jeudi, décembre 8, 2022
AccueilSociétéCongo : le ratio d'un médecin pour 15 000 habitants désormais passé...

Congo : le ratio d’un médecin pour 15 000 habitants désormais passé à un médecin pour 8 000 habitants

-

320 médecins finalistes rejoignent leurs lieux d’affectation respectifs à travers le pays, à partir de ce jeudi 19 mai. Pour le ministre de la Santé, Gilbert Mokoki, le déploiement de ces derniers vient réduire de manière considérable la répartition inéquitable du personnel de santé au sein des  formations sanitaires dans le pays.

Les hôpitaux basés sur l’ensemble du territoire national vont accueillir dans les prochaines heures une vague de 320 médecins formés à Cuba et à la Faculté des sciences de la santé de l’Université Marien-Ngouabi entre autres.

Ces médecins ont achevé une periode de stage d’imprégnation deplus d’une année de stage, effectué au cours de la période allant de février 2021 à mars 2022. 

Ils sont répartis en trois groupes, à savoir ceux affectés ce jeudi 19 mai, ceux qui partiront le 31 mai et leurs collègues qui clôtureront la série le 3 juin.

Il y a parmi eux 91 médecins affectés à Brazzaville ; 96 à Pointe-Noire ; 32 dans la Cuvette ; 23 dans le Niari ; 15 dans la Bouenza ; 15 autres dans les Plateaux et 11 dans la Likouala.

Ces jeunes seront pris en charge par l’Etat congolais en qualité de médecins contractuels, en attendant leur intégration à la Fonction publique, a déclaré le ministre de la Santé, Gilbert Mokoki. 

Pour lui, le déploiement de ces médecins finalistes à travers le pays contribue à améliorer la base du ratio agent de santé-population. 

« Notre pays va être, sans doute, dans un avenir proche, parmi les pays de la sous-région à avoir amélioré le ratio de la répartition en nombre de médecins par habitant. Avant cette date, le ratio était d’un médecin pour quinze mille habitants. Avec 723 médecins à ce jour, nous aurons désormais un médecin pour 8 000 habitants », a-t-il indiqué.

♦Lire aussi : Plus de 350 médecins finalistes déployés à travers le pays pour un stage d’imprégnation

Selon le ministre, le Congo ambitionne de baisser davantage le ratio d’un médecin par habitant au cours des prochains mois. 

« Notre objectif est d’atteindre le ratio d’un médecin pour moins 5 000 habitants. Celui-ci sera atteint avec les 320 autres médecins formés à Cuba, déjà présents au Congo et plus de 700 autres que nous accueillerons de ce pays d’ici à la fin de cette année », a-t-il souligné.

Avec le déploiement de ces médecins, le ministre de la Santé estime que notre pays est en passe de relever le défi en matière d’offre de soins de santé. 

« Aujourd’hui, 320 médecins sont en train d’être déployés sur le terrain pour travailler dans les départements au plus près de la population. Ce chiffre est considérable et contribuera à combler le handicap sur la répartition inéquitable des médecins à travers les départements », a indiqué Gilbert Mokoki.

Articles Populaires