vendredi, juin 18, 2021
AccueilInternationalCEMAC : le budget prévisionnel 2021 placé sous le signe de la...

CEMAC : le budget prévisionnel 2021 placé sous le signe de la prudence

-

Compte tenu du contexte peu reluisant, l’élaboration du projet de budget  exercice 2021 de la communauté a été placée sous le signe de la prudence a déclaré, le président de la Commission CEMAC Daniel Ona Ondo à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 36e session ordinaire du conseil des ministres de l’UEAC.

La session ordinaire du conseil des ministres de l’UEAC a été précédée par des travaux préparatoires qui ont permis d’établir le budget de l’exercice 2021 de la communauté. 

Les experts du Comité inter-Etats après trois jours de travaux préparatoires par visioconférence ont arrêté un budget provisoire de 89 224 324 973 F CFA. Ce budget est en augmentation par rapport à celui de l’exercice 2020 qui s’élevait à 88 230 068 283 F CFA, soit une augmentation de 1,13%.

Une augmentation qui découle de la volonté des six Etats membres, à savoir le Cameroun, le Congo, le Gabon, le Tchad, la République Centrafricaine (RCA), et la Guinée Equatoriale, de relever l’ensemble des défis d’émergence économiques de la sous-région.

Les six Etats peuvent compter sur les prévisions de financement par la Taxe Communautaire d’Intégration (TCI) qui est estimée à 62 855 000 000 F CFA, dont 27 854 000 000 F CFA au titre des arriérés. Les prévisions de recouvrement de la Taxes Communautaire d’Intégration (TCI) en 2021 sont estimées à 35 001 000 000 F CFA. Toutefois, sur la base du volume des importations de la zone CEMAC son potentiel est évalué à 88,8 milliards de FCFA.

Malgré les effets néfastes de la pandémie liée au Covid-19 sur l’économie mondiale en générale et sur la sous-région en particulier, la CEMAC pour l’exercice 2021 s’est résolue à œuvrer pour l’urgence d’une promotion de la convergence économique et une coordination à l’échelle régionale des réformes économiques, diversifier les économies des Etats membres, afin de les fortifiées pour les différentes crises à venir.

Hormis l’adoption du budget provisoire de la CEMAC, les experts se sont penchés sur la question de la Covid-19 qui malgré les nombreuses mesures prises ne semblent pas faiblir sa progression dans la sous-région.  

Le compte-rendu des travaux des experts inter-Etats a été soumis pour études et adoption aux ministres des finances et de l’économie des Etats membres lors de la session plénière du 27 janvier 2021.  

Articles Populaires