mercredi, octobre 5, 2022
AccueilSociétéAffaire Merveille Bazonzela : deux gendarmes condamnés à un an d'emprisonnement...

Affaire Merveille Bazonzela : deux gendarmes condamnés à un an d’emprisonnement ferme

-

Le Tribunal de Grande Instance de Madingou près la Cour d’appel de Dolisie a condamné le jeudi 17 février dernier dans l’affaire “Merveille Bazonzela”, Loumingou Taty Brunel et Ngatse Ondaye Gerlis à la peine d’un an d’emprisonnement ferme.

La Cour d’appel de Dolisie a prononcé ce mardi 17 février 2021 son jugement dans l’affaire Merveille Bazonzela (27 ans), jeune commerçante habitant à Nkayi dans le département de la Bouenza décédée suite à une altercation avec les forces de l’ordre pour non respect du port du masque de protection en milieu public en septembre 2020.

♦ Lire aussi : Bavure policière : une jeune commerçante décède pour une affaire de bavette

La justice a déclaré les maréchaux de logis Loumingou Taty Brunel et Ngatse Ondaye Gerlis coupables de crime de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Ces derniers ont été condamnés à une peine d’un an d’emprisonnement ferme.

Le décès de Merveille Bazonzela avait suscité des l’indignation au sein de la communauté entraînant un refus du port du masque de protection par celle-ci. Cette décision de justice était vivement attendue du côté de la partie civile mais également de celle des populations de Nkayi venues en nombre assister au procès.

« C’est un sentiment de satisfaction puisque nous avons aujourd’hui connu l’issue de la procédure qui avait soulevé tant de vagues et défrayé la chronique », a déclaré un avocat de la partie civile.

Signalons que Ngoma Christian et Bekol Anicet, deux autres présumés coupables dans cette affaire ont été acquittés de chefs d’accusation sans peine de condamnation.

Articles Populaires