vendredi, décembre 9, 2022
AccueiladministrationZéphirin Mboulou veut s'assurer de la bonne réception des véhicules de service...

Zéphirin Mboulou veut s’assurer de la bonne réception des véhicules de service mis à la disposition des autorités locales

-

Les préfets de département ont été instruits ce vendredi 14 octobre, par le ministre de l’Intérieur, de la décentralisation et du développement local, Raymond Zéphirin Mboulou, de lui transmettre le rapport des véhicules et moyens nautiques mis à la disposition de leur collectivité territoriale. 

Les autorités préfectorales sont attendues sur la gestion des matériels roulants et nautiques mis à la disposition de leur département respectif par l’Etat congolais. 

C’est ce qui ressort de la correspondance du ministre de tutelle, Raymond Zéphirin Mboulou, adressée aux autorités préfectorales le 14 octobre dernier.

« Je vous demande de transmettre, sous huitaine, le rapport de tous les moyens roulants et nautiques, anciens et nouveaux mis à la disposition de chaque département (préfecture, sous-préfecture et communauté urbaine), en faisant ressortir le numéro de châssis et l’immatriculation de chaque véhicule et bateau », peut-on lire sur le courrier du ministère de l’Intérieur, de la décentralisation et du développement local.

Cette injonction est consécutive à la remise officielle d’un important lot de véhicules et moyens nautiques destinés aux autorités locales de différents départements, le 04 août dernier, par le Premier ministre, Anatole Collinet Makosso.

♦Lire aussi : Les sous-préfets dotés de véhicules administratifs

Réceptionnant ce don, l’ex ministre de l’Administration du territoire, de la décentralisation et du développement local, Guy Georges Mbacka avait alors appelé les bénéficiaires à utiliser ces matériels uniquement dans le cadre de leurs fonctions. 

« Nous n’avons pas dit ici que ces véhicules vont servir à transporter du foufou, à transporter les matériaux de construction, à être abusivement réquisitionnés. Nous avons dit et répété que ces véhicules doivent servir aux besoins de l’Etat et de fonctionnement de la Territoriale », mettait en garde Guy Georges Mbacka.  

Articles Populaires