vendredi, décembre 9, 2022
AccueilSociétéLes enseignants vacataires de l'UMNG réclament le paiement d'arriérés

Les enseignants vacataires de l’UMNG réclament le paiement d’arriérés

-

Les enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi (UMNG) de Brazzaville réclament le paiement de quatre ans d’arriérés d’heures de vacation rester impayées ainsi que leur intégration à la fonction publique.

Ce lundi 17 octobre 2022, les enseignants vacataires de l’Université Marien Ngouabi (UMNG) ont entamé un concert de casseroles devant la présidence de cette structure dans le but de réclamer le paiement leur dû.

Les heures de vacations de ces derniers seraient impayées depuis l’année 2018 qui équivaut à quatre ans d’arriérés.

« Il s’agit des années académiques 2018-2019 ; 2019-2020 ; 2020-2021 ; 2021-2022. Après échanges avec les autorités compétentes, qui sont restées insensibles à nos revendications, nous n’avons pas trouvé gain de cause. Nous avons ainsi amorcé les sit-in pour nous faire entendre », a martelé Julien Loemba, président du Collectif des enseignants vacataires de l’Université Marien-Ngouabi.

Le recrutement des vacataires en qualité de permanents figure également sur la liste des revendications de ce collectif qui reste ouvert au dialogue,  « sans dialogue, il n’est pas possible de trouver des solutions à nos problèmes », a signifié Julien Loemba.

Il a par ailleurs indiqué que le sit-in qui a été déclenché ce 17 octobre ne prendra fin que lorsqu’une solution viable soit trouvée.

Articles Populaires