Accueil Economie Yves Castanou prend la tête de Congo Telecom

Yves Castanou prend la tête de Congo Telecom

-

Expert en TIC, manager et homme de Dieu, après un passage remarqué à la tête de l’Agence de Régulation des Postes des Communications Électroniques (ARPCE), Yves Castanou vient de se voir confier les rênes de l’opérateur téléphonique national.

Rigoureux et travailleur, c’est ainsi qu’on décrit l’homme qui présidera désormais aux destinées de Congo Telecom. C’est vendredi 27 mars que Yves Castanou a été nommé, par décret présidentiel, Directeur Général de la compagnie nationale de télécom.

Il remplace à ce poste Monsieur AKOUALA appelé à d’autres fonctions. À 48 ans, il quitte ainsi la prestigieuse agence de régulation des postes et des communications électroniques après y avoir passé plusieurs années de bons et loyaux services.

Yves Castanou, qui a géré le gendarme des communications électroniques depuis 2010, année de sa nomination, laisse un bilan qui peut susciter l’admiration.

On lui attribue la réussite du projet d’identification des abonnés téléphoniques, celui de la numérotation, et même la récupération du domaine internet «.cg ».

Le manager a par ailleurs contribué activement à la mise en place d’un observatoire des marchés qui est une sorte d’outil d’aide à la décision. Il est aussi l’artisan de l’homologation, une pratique qui a pour ambition d’assurer l’authenticité et la fiabilité des équipements terminaux et radioélectriques qui entrent sur le territoire national ainsi que sur les eaux maritimes sous juridiction congolaise. En ensemble de mesures qui on participé à assainir le secteur des télécommunications.

Reconnu pour son savoir, tant au niveau national que sous régional , sous l’impulsion du manager, l‘ARPCE reçoit le titre de « Meilleure gouvernance et meilleur régulateur de l’Afrique centrale » en 2014.

Impliqué dans une politique de stimulation du génie congolais dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication, l’ARPCE en efforts couples avec l’opérateur MTN crée en 2016 Yekolab, un centre d’excellence qui offre gratuitement aux jeunes des formations qualifiantes. Ce qui lui a valu la même année, le trophée de « Meilleure initiative publique» à l’Award Africa Telecom People à Abidjan en Côte d’Ivoire. 

Le challenge de Congo Telecom ne devrait pas être de tout repos pour Yves Castanou, l’opérateur historique des télécommunications en République du Congo, a connu quelques turbulences depuis l’arrivée d’un concurrent de taille, GVA Congo filiale du groupe Vivendi, fournisseur des services Canalbox.

Il devrait notamment faire des projets de mise à niveau des services de fibre optique et le mise en place d’un service après vente de qualité, ses chantier prioritaires, au vu des réclamations les plus récurrentes recueillies auprès de quelques clients de la compagnie.

Articles Populaires