mardi, septembre 21, 2021
AccueilSociétéVa-t-on enfin lever l'état d'urgence sanitaire ?

Va-t-on enfin lever l’état d’urgence sanitaire ?

-

La Coordination Nationale de gestion de la pandémie de coronavirus Covid-19 envisage faire évoluer les mesures prises dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Un allègement drastique des mesures restrictives actuellement en vigueur n’est pas exclue, tenant compte de la décrue de la pandémie observée ces derniers mois dans notre pays et du démarrage effectif de la campagne nationale de vaccination à grande échelle.  

Les membres de la Coordination Nationale de gestion de la pandémie se réuniront pour la 19e fois consécutive ce mercredi 14 avril 2021, sous l’autorité du Chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso. Cette réunion s’avère décisive pour la suite du combat contre le covid-19. 

Pour cause, lors de sa 18e réunion tenue le 24 mars dernier, la Coordination Nationale prévoyait d’étudier l’évolution de la pandémie dans le pays “compte tenu du peu de recul avec la période électorale que notre pays vient de vivre”, avant d’envisager un possible durcissement ou allègement des mesures au cours des semaines à venir.

Avec le lancement officiel de la campagne nationale de vaccination, le 25 mars dernier, l’espoir est désormais permis d’imaginer un retour progressif à normale quand on sait que le « vaccin constitue lespoir pour vaincre le Covid-19 », selon les experts.   

Au Congo la campagne connaît une relative mobilisation des populations. Plus de 8 115 personnes ont déjà été vaccinées sur les 180 mille doses du vaccin Sinopharm et Spoutnik V stockées à Brazzaville, d’après Alexis Mourou Moyoka, directeur de Programme chargé de vaccination et vice-président de la Commission vaccination contre le Covid-19.

Des chiffres qui restent loin pour l’instant de l’immunité collective visée, estimée à 60% de la population, soit à peu près 3 400 000 personnes à vacciner à travers le pays, sur une population globale d’environ 5 700 000. 

Atteints, ces objectifs pourraient amener la Coordination Nationale à recommander la suspension de l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis le 31 mars 2020.

Dans l’immédiat l’allègement du couvre-feu et de quelques autres mesures en vigueur à Brazzaville et Pointe-Noire feraient déjà l’affaire de nombreux commerçants et du bien aux liens sociaux qui ont pris un coup en un an.

Articles Populaires